vendredi 28 septembre 2012

[SERIE ANIME] SPEED GRAPHER


SPEED GRAPHER est une série sortie en 2005 produits par les Studios Gonzo (et TAP). Elle se compose de 24 épisodes doublés en VF si vous le souhaitez.

UNE SERIE PAS TOUT PUBLIC: En effet, je crois pas que les moins de 12 ans doivent mater ca (après voilà, vu tout ce qu'ils peuvent voir, je crois que c'est du pipi de chat pour eux). Car y'a quand même de la violence gratuite, des scènes érotiques et perverses très explicites.

SYNOPSIS: 10 ans ont passé depuis la guerre. Le fossé entre les riches et les pauvres s'est creusé dans le monde entier. Le Japon n'y fait pas exception. Tokyo est devenu une ville de vice et de plaisir où le pouvoir de l'argent est poussé à son paroxysme.

Saiga Tatsumi, journaliste photographe, est chargé d'enquêter sur une organisation secrète: Le club Roppongi. Il l'infiltre et y découvre des notables japonais dans des situations peu recommandables. Au beau milieu d'un rituel, il fait la rencontre de Kagura, jeune fille manipulée et utilisée comme symbole du club par Suitengu. De cette rencontre Saiga va obtenir un pouvoir des plus surprenants...

GRAPHISMES: Les images sur le coffret dvd, ou dans le light novel sont magnifiques, et bizarrement dans l'anime on ne retrouve pas cette qualité. Je ne dis pas que c'est moche, mais ce n'est vraiment pas terrible pour du Gonzo. Beaucoup de choses ne sont pas détaillés, voir abusées, c'est dommage car y'avait du potentiel. J'avoue que j'ai été un peu déçue.

L'ANIME: Tire sa force du fait qu'il traite beaucoup de sujet réels plus ou moins exagérés.
- Le journalisme, la photographie, la double face d'une même personnalité, le rejet de ses enfants, la vieillesse, les désirs cachés, le pouvoir et l'argent maître de tout en ce monde, la vengeance, l'amour...

Image complètement utopique
J'ai bien aimé car les personnages principaux ne sont pas des ado ou gamins comme c'est la mode dans les animes/manga. Ok, Kagura à 15 ans est et très vite le personnage sur lequel tout tourne, mais ca s'arrête à elle. On évolue vraiment dans un monde adulte.

On a tout d'abord notre journaliste Saiga (33ans). C'est un ancien journaliste de guerre, un métier très dur,  on peut mourir à chaque instant en suivant l'armée au coeur de l'action. Il faut également avoir un sacré mental car on a vue direct sur la mort, la torture, la détresse ect... On comprend dès lors que Saiga est un personnage fort. On se demande même si il a un coeur: Sa passion prime avant tout, il se dévoue à la photo et son travail dégage se dévouement. 
Sa réputation est justifiée et sa on le remarque vite au cours de l'anime car, travaillant désormais pour un journal au Japon, sa passion c'est éteinte dans le train-train de la vie. Mais ca, jusqu'à ce qu'il se lance dans une enquête sur un club secret qui renferme la Déesse ainsi que des morts mystérieuses. Il a quelques amis très fidèles et relations grâce à son passé (je pense au Docteur Ryoukogu et à Bob qui l'air de rien sont d'une aide précieuse). PS: je ne vais pas faire tous les perso, seulement les principaux.

Kagura (15 ans) est LE personnage clé. Bien sûr on ne comprend pas tout de suite, mais j'avoue que c'est bien trouvé. C'est une fillette gentille, sérieuse, jolie. Mais la pauvre souffre terriblement, elle sait bien qu'il y a quelque chose, mais elle restera un long moment sans comprendre quoi. Elle nous apparait tout le temps fatiguée, ne se rappelle pas de ses actions. A cela s'ajoute une mère, Shinsen, qui ne supporte pas de voir sa fille grandir et devenir de plus en plus belle alors qu'elle vieillit et devient "laide". De plus, c'est une enfant non désirée. Sa mère, ira jusqu'à ne lui plus donner à manger. Elle ne sort jamais de sa tour, ne connait pas la vie à l'extérieure. La relation mère fille est vraiment étrange et malsaine, car Kagura aime sa mère tout de même tout en sachant une partie de la vérité (c'est ca le pire). La nuit Kagura est la Déesse. La fameuse Déesse que seul les riches membres du Club peuvent approcher et se voir offrir la matérialisation de leur fantasme le plus secret par l'intermédiaire d'un baiser...
Sa situation est vraiment cruelle, interessante, ce qui la rend touchante (et tête à claque hein).

Suitengu (28 ans) est le bras droit de la mère de Kagura dans le groupe Tennozu. Il a une relation ambigu avec elle (faux amour/haine). C'est lui qui contrôle la Déesse et gère le Club qu'il a lui même fondé. C'est à cause de lui que les Euphorias existent! Il convoite Kagura, on comprendra le pourquoi du comment plus loin dans la série. Vers la fin, on comprendra son but ultime via Kagura. Et à la toute fin son passé et ce qu'il a poussé à ces desseins. Il aime l'argent par dessus tout. Le fait que ce soit lui qui récolte l'argent dû aux membres du Club n'est pas étonnant. On notera qu'il fume des billets roulaient en cigarette.
Pour moi il vole la vedette à tout les autres perso de la série, tant il a une psychologie complexe. C'est LE personnage torturé, cruel, manipulateur, froid! The méchant.
Quand Suitengu retire ses lunettes, ainsi que son haut et déploie ses ailes, j'y ai vu Sephiroth quoi!!! C'est un bon choix. Je ne sais pas si c'était voulu mais c'est flagrant. Et ca colle au méchant.

Shinzen Tennozu (35, 40 ans?) est une femme d'affaires, très riche qui vit dans sa tour. Même ses vêtements classiques montrent qu'elle évolue dans un monde à part. Shinzen se sert de Suitengu pour assouvir ses besoins sexuels et tout comme lui, elle l'utilise. Elle est froide, intelligente, carrément cruel avec sa fille en la faisant passer pour folle, en lui donnant des bento vide, en l'enfermant ect. On comprend clairement qu'elle la rejete car elle est plus belle qu'elle. Mais on s'en bien qu'il y a une raison encore pire (qui sera révélé est heureusement). J'ai beaucoup aimé que l'anime traite vers la fin son passé et j'aurai jamais deviné pour la vieille dame reclue chez elle! Après ca, j'ai quand même eu un peu pitié pour elle. Mais on l'oublie vite, comme les personnages de son entourage d'ailleurs. Ce qui prouve que sa vie était aussi inintéressante, éphémère.

Les autres perso sont les Euphorias, à peu près un nouveau à chaque épisode: une femme diamant invincible, un homme araignée avec des ustensiles de dentiste aux pates (il m'a fait flipper lui), un homme caoutchouc, et bien d'autre...  Si c'est bien trouvé qu'ils se transforment en leur vice caché, les combats entre eux et Saiga sont en fait pratiquement toujours pareil et c'est dommage. Ca casse le rythme.

CONCLUSION: J'ai regardé jusqu'à la fin car je voulais savoir ce qui allait arriver à Kagura d'une part et à Saiga bien que je m'en doutais pour lui. Mais aussi parce que j'aime les animes qui changent, qui traitent des sujets réels bien qu'interprétés de manières iréels. Parce qu'on évolue dans un monde adulte qui permet de faire une pause de tous ces animes avec des jeun's, voir des gamins. Les désirs cachés ou refoulés des gens font froid dans le dos.
La musique est à chier. Voilà, pour moi c'est une note de:
NOTE: 09/20



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

12 commentaires:

  1. Ca a l'air pas mal, j'essaierai si j'ai le temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais c'est surtout parce que tu es un petit pervers lol (je déc)

      Supprimer
    2. Vexe, je suis T.T

      Supprimer
  2. Rolala, j'ai lu hier ton article et j'étais persuadé d'avoir mis un com'...mais en fait non ^^'.
    Enfin bref, je dois avouer que ça ne me tente pas tant que ça, d'autant plus que je croule en ce moment sous les séries US (reprises + nouvelles + existantes depuis 2-3 ans mais que je regarde que maintenant donc j'ai pleins de saisons à regarder). Tiens d'ailleurs mon prochain article sera sûrement à ce sujet...encore faut-il que je trouve le temps parce qu'en ce moment, c'est pas évident :p. Mais ça devrait se calmer la semaine prochaine normalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moche de vieillir lol.

      Pas grave, tu ne perds rien sur ce coup là. Oh m'en parles pas, je suis obligé de reprendre mes listes tellements les nouvelles saisons abondent. Mais au moins je trouve ca cool de me mater des épisodes quand je rentre du boulot.

      Supprimer
    2. Je te le fais pas dire ^^.

      Ouais, moi aussi je fais ça mais sous forme de calendrier généré par un site où tu dis quelles séries tu regardes actuellement et comme ça t'as le planning de chaque série pour le mois qui vient. Sans ça, j'aurai du mal à m'y retrouver au milieu de toutes ces séries je pense :p.

      Supprimer
  3. Le spitch de départ m'a l'air sympa, à tester!

    Tiens moi je me suis remis sur un blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir que si on a rien d'autre.

      Ah bon, encore. Tu me donneras l'adresse.

      Supprimer
    2. http://www.gameblog.fr/blogs/okami73/
      C'est que du Comics!

      Supprimer
  4. Alors bordel quand même.
    (oui il est tard, je sais)

    Il est clair que ça doit faire du bien d'avoir un peu moins de LOLZ dans une série.

    J'ai tout lu, j'ai pas vu, mais je capte pas ta note de neuf télécom.

    Dans un autre registre plutôt sympa, j'ai bien aimé Madoka et sa Paëlla Magique.
    Si si. Sympa.

    (Tin ces captchas de tarés pour arriver à poster)

    RépondreSupprimer
  5. Je met la note que je veux moi monsieur :p
    Castlevania est bien avancé, mais faut encore que je rajoute des trucs.

    Sinon il te demande un captcha pour poster un comm? Je ne sais pas comment l'enlever, j'ai déjà chercher.

    RépondreSupprimer