vendredi 18 avril 2014

[JEUX VIDEO] FOLKLORE (PS3)

Je dois dire que pour ce jeu c'est surtout la jaquette qui m'avait attiré, puis l'univers décrit dans le résumé. FOLKLORE est sorti en 2007 chez nous, par Sony et développé par Game Republic (DRAGON BALL ORIGINS DS, MAJIN AND THE FORSAKEN PS3, KNIGHT CONTRACT PS3). C'est un jeu d'action RPG qui combine les contes, les récits, les rites, les croyances des peuples pour former le folklore, d'où le titre.
Pour la petite info culturelle, sachez que dès le XIXe siècle, on entreprend de faire l'éducation du peuple à son propre folklore, lequel apparaît comme menacé de disparition sous les effets de la modernité et de l'urbanisation. Les créateurs ont-ils voulu nous faire un petit rappel? Apparemment oui. Et je trouve cette idée pas mal du tout. Où est-ce tout simplement prétexte à un décors et un environnement riche d'imagination? Peut-être. Je dirais qu'on s'en moque, car tout ce qu'on va trouver dans le jeu est plaisant à voir.

Attention, tout les folklores ne sont pas mélangés dans ce jeu, il s'agira uniquement de celui de l'Irlande. Et pour ce qui est du réél, c'est le village de Doolin qui existe vraiment ("Doolin est une petite ville côtière du Comté de Clare en Irlande située sur la côte atlantique" réf Wiki). On remarquera sur les vêtements des perso quelques motifs de noeuds celtes rappelant que nous sommes en Irlande. Voilà, à part ca, ce n'était vraiment pas si évident de le savoir.

Passons au spitch de l'histoire: Le premier personnage, Ellen, est orpheline depuis 17 ans (elle en a 22). Sa mère est décédé et elle n'a aucun souvenir (comme de par hasard) du passé. Pourtant, elle reçoit une lettre d'elle dans laquelle elle lui demande de se rendre à Doolin. Le deuxième c'est Keats. Il est journaliste enquêteur pour un magasine de paranormal. Il va recevoir un appel téléphonique d'une femme qui lui dit qu'il y a eu un meurtre dans le village de Doolin. Même s'il prend cet appel pour un canular, sa curiosité naturelle de journaliste prend le dessus. Ellen elle est super enthousiaste d'entreprendre ce voyage. Nos 2 "héros", (à part égal j'ai envie de dire, vous verrez pourquoi après), vont donc se croiser dans ces circonstances mystérieuses pour mener l'enquête. Faut bien avouer que tout comme les perso on a envie de savoir et que l'intrigue mérite qu'on se penche dessus.


Le jeu est entièrement en français. Ca fait certes plaisir, sauf que j'ai vraiment eu l'impression que les personnages récitaient un texte de dictée. Ce qui a pour conséquence d'enlever toute crédibilité émotive. Niveau graphismes, c'est très coloré, pas des plus beau mais mignon. Il y a peu de cinématiques et c'est dommage car elles sont sympathiques à voir. Les cut scene sont sous forme de comic strip... exactement ce que je déteste dans un jeu de console de salon.

Côté musique c'est très contradictoire. Je vais mettre que quelques exemples. Prenons A Mysterious Door la musique du début, elle est pas mal, ca annonce que du bon pour la suite. Mais alors Where the Soul Goes la musique de fin est superbe! Au 0:37 j'ai cru entendre une musique de films du style Legend, Harry Potter etc... Celles qu'on entend quand on se trouve dans le Netherworld sont belles aussi: The Netherworld, Under a Fallen Star (au violon, simple mais efficace). The Forgotten Village qui ressemble à une musique qui pourrait se trouver dans un Final Fantasy. Bon après quand on regarde la jaquette de l'OST on voit que derrière y'a pas n'importe qui non plus. Monsieur Kenji Kawai pour les plus connus. Après y'a pas mal de musiques quelconques, voir agaçantes. Celles pendant les combats c'est l'horreur. En tout cas, ce qu'on ne peut pas reprocher à la bande son, c'est qu'elle colle parfaitement à l'ambiance mystérieuse, ésotérique du jeu.

Bon, venons en à ce qui nous intéresse, le gameplay de Folklore. Franchement si sur la notice le jeu dépote, dans le réel j'ai vite déchanté. D'emblée, je le dis, je suis vraiment déçue car j'avais totalement accroché à l'univers mystérieux et paranormal de ce jeu qui en plus touche au folklore. Domaine que j'apprécie. Bref, Ellen simple mortel aurait été bien faible si elle ne s'était pas vu accordé des pouvoirs magiques quand elle se trouve dans l'autre monde. Elle arbora plusieurs tenues (appelé "cape") au cours du jeu qui lui confère des pouvoirs différents. Alors que Keats lui subira une transcendance pour se transformer en gardien quand le joueur le souhaitera avec R3 et L3 à condition que sa jauge de points de transcendance soit pleine. Là, je ne comprend pas du tout, avec l'énorme potentiel de la transcendance de Keats qui est sublime et géniale (c'était d'ailleurs l'une de mes scènes préférées du jeu) pourquoi ca n'a pas été plus travaillé et pousser. Car avec un physique et un charisme pareil on n'a pas l'impression d'être tout puissant. Entre les jolies tenues de Ellen et la putain de transformation de Keats, moi je dis OUI à Keats!
Pour moi y'a pas photo, Keats à plus de gueule avec sa transcendance que Ellen avec ses capes
Le jeu comprend 7 chapitres qu'il vous faudra en vrai doubler si vous faite l'histoire pour les 2 personnages! En soit le cheminement ne change pas, par contre le point de vue lui change et apporte des précisions supplémentaires sur notre enquête. Des fois le choix que vous ferez pour un perso interférera sur l'autre. Si on le souhaite, on peut changer de personnage à chaque fin de chapitre. Je vous l'avoue j'ai abandonné le jeu, peut être que je le reprendrais quand vraiment je n'aurai plus d'autres jeux "interessants" à me mettre sous la dent.
Sur l'ile de Doolin il y a 13 lieux différents. Vous irez visiter chacun d'entre eux et pourrez parler aux habitants. Ahhhh les habitants...une fois qu'une personne vous aura lacher les informations en relations avec votre progression dans votre enquête, il vous re répétera la même chose ou vous enverra chier. Bah wouais lol. Le tavernier du Pub, vous proposera des quêtes annexes si vous voulez prolonger votre temps de jeu et gagner des items, mais surtout des folks. En fait, on pourrait faire un cheminement: on enquête dans Doolin -> on cherche un "memento" pour ouvrir le portail du Neitherworld -> on va dans le Neitherworld pour continuer l'enquête, pour up, tuer le boss pour obtenir un message -> on revient à Doolin et on transmet le message. Mouais.

Maintenant parlons combat et leveling. Dans Folklore, pour attaquer les ennemis il faut invoquer des folks. Les folks se sont des créatures imaginaires dotaient d'une technique d'attaque spécifique. Il y a 113 sortes de folks. Lors de combat, on doit jongler entre nos folks pour tuer les différents types d'ennemis. Même si on rencontre des tonnes de fois les mêmes folks dans un lieux, le bestiaires est tout de même variés puisque comme je viens de le dire y'en a 113. Personnellement, direct j'ai fait un rapprochement avec les créatures que l'on trouve dans les films d'anime Ghibli. Vous ne trouvez pas?
A droite créature dans Folklore et à gauche créature dans Le Voyage de Chihiro
Les 6 capes différentes pour Ellen. La 5ème est la plus réusie.
Une fois un ennemi assez tabassé il est assommé, son ID (âme) sort de son corps et apparait en rose. Vous devez l'absorber! Pour cela il faut agiter la manette d'avant en arrière comme un demi mouvement de rotation qui déclenche le système Sixaxis. Il vous sera demandez un timing en fonction du folk. Ce qui met un peu de challenge, car lorsque vous ratez un folk rare, je peux vous dire que ca fout les boules. Si c'est un folk que vous n'aviez jamais rencontré et que vous le capturez, il s'ajoutera à votre collection. En attraper vous fait gagner de l'EXP, d'ailleurs plus vous en attrapez en même temps plus la quantité d'EXP augmente. On peut modifier son équipe de folks quand on le souhaite, et la complexité du jeu vous forcera de toute façon à remanier votre équipe assez souvent.

Ma conclusion: Je n'ai pas aimé les innombrables conversations en bande dessiné, cependant je me sentais obligé de les regarder vu qu'il y a des informations. J'avais envie de jouer avec Keats, mais j'avais l'impression de taper comme une moule, du coup je faisais la plus grosse partie du jeu avec Ellen. Il faut faire d'interminable aller retour pour up ses folks, car des boss sont vraiment ardus... (non allez je lache le mot: "casse couilles"). J'avais mal aux poignets à force de capturer les âmes des folks lol. Y'avait de l'idée et du potentiel dans ce Folklore, mais le jeu devient monotone et chiant à force.

NOTE: 11/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

5 commentaires:

  1. Si je commente cet article c'est parce que je viens de GMM et je ne savais pas comment te contacter autrement ! Please répond moi ! Enfin une SW fan !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ok, je n'y vais pas vraiment. Et quand tu te déco, il te compte encore connecté au moins 5 minutes alors que tu n'y est plus.
      T'as pas accès à tout le contenu sur GMM que tu ne peux pas répondre?
      XD mais non y'en a plein des fan(e)s de SW

      Supprimer
    2. Sur GMM j'étais abonné à l'époque ! Mais comme je ne le suis plus je ne peux plus envoyer ni répondre aux messages ...
      Oui peut-être mais j'ai envie de te connaître toi ! :P

      Supprimer
  2. C'est "Le voyage de Chihiro" et non Shiro ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, bien que ce ne soit pas primordial ^^

      Supprimer