lundi 12 mai 2014

[JEUX VIDEO] CASTLEVANIA LORD OF SHADOW 2 (PS3)

[SPOIL ENTIER DU 1 et du 2] Après de long, de très long mois d'attente et de frustration face à la fin de Castlevania Lord of Shadow, j'ai pu jouer à sa suite du même nom accolé d'un 2. Ca a dû être pire pour les joueurs achetant leurs jeux aussitôt, puisque l’attente aura durée 4 ans. Je me rappelle que je gobais littéralement l'écran quand j’eusse fini le 1 et vit cette géniale cinématique où l'on découvre Gabriel en vampire assis sur un trône! Je sais qu'il attendait énormément de Dieu en aidant à libérer les âmes, en récupérant le masque et en tuant Satan. Finalement, il n'a pas eu ce qu'il voulait. Ce qu'il voulait c'était Marie, sa femme décédée. Il a donc accompli une bonne action, mais à cependant baigné dans le sang tout du long de son périple et même tué des personnes innocentes (point très important). De plus, il reste tourmenté, triste, seul. On sent bien qu'il se sent trahi et plein de haine. Qu'il se soit retiré et pas mort on le comprend, vu qu'il est devenu vampire. Mais comment? Bah ca, malheureusement on ne l'apprend pas car c'est révélé que dans 2 DLC, Resurrection et Reverie. Bref, il devient Le seigneur Dracula et répandit sa rage partout pendant longtemps, et ca c'est expliqué dans le 2. Dans la cinématique de fin du 1 on voit que Dracula n'est pas dans un chateau mais dans une église de ville à notre  époque. C'est Zobek, qui je le rappelle est nécromancien, d'où le fait qu'il ne soit pas mort, qui vient "perturber" le rien foutisme de Dracula et qu'il appelle encore Gabirel. Vous noterez d'ailleurs que Dracula lui fait remarquer qu'il s'appelle "Dracul". Ce à quoi Zobek lui répond "oui, sans doute, il y a longtemps". Ce qui nous confirme que Dracula ne fout plus rien de ses 10 petits ongles crochus depuis des siècles alors qu'il fut une légende.

On avait donc déjà pratiquement tous les éléments prétextes à un second volet. Béh voui, il nous manque le méchant, ca Zobek nous l'apprend aussi. Satan prépare son retour via des acolytes.

Pour en revenir aux DLC qui en plus d'être payants sont moches en défilement d'images style peintures, je ne les ai pas pris, j'ai regardé les cinématiques sur youtube. On apprend donc que Gabriel est devenu vampire à cause de Laura (la fille de Carmilla) qui lui a offert son sang pour qu'il puisse passer la porte de l'autre monde et tué L'oubliéGabriel est donc totalement conscient qu'il ne pourra jamais mourir mais aussi que c'est un cadeau empoisonné puisque Laura cri "Libère moi!".
Castlevania LOS 2 expliquera tout même au travers de cinématiques et de phases jouables, ce qui s'est passé avant que Dracula ne ressemble à Viktor de UNDERWORLD 1 et 2 tout desséché.
Voilà, nous avons donc toutes les bases pour comprendre la suite du jeu.

Si le scénario du 1 était riche et allé de rebondissements en rebondissements, celui de Castlevania Lord of Shadow 2 l'est beaucoup moins. De plus, il faut bien comprendre qu'on évolue dans le présent dans la ville de Castlevania, mais aussi dans un espèce de monde parallèle, dans le passé, au chateau de Dracula. Dans la ville on rencontrera des bêtes mais surtout des nouveaux personnages, enfants de Satan. Raisa aussi stylée humaine que transformée et Nergal bien travaillé humain mais une transformation pas très recherchée via des statues.
Coup de coeur pour Raisa Volkova la plus travaillée tant niveau physique que mental (répliques, actions, réactions)
Ce n'est pas que la ville ne soit pas interessante, car elle est vaste, on l'a parcours de haut (sur les toits) en bas (égouts). C'est plutot qu'elle n'est pas aussi attractive que le chateau. De plus, même si cela n'est pas fait exprès, le chateau est mis en avant. Par exemple, les boss on les pulvérise au chateau car ils y deviennent plus faibles. Il y a plus d'histoire, de vécu et de cinématiques dans le chateau. C'est là qu'il y a Marie, Trévor, Chupacabra, Carmilla et bien d'autres... En fin de compte, en ville on a Zobek, son larbin lieutenantVictor Belmont pour quelques instants et les acolytes Raisa, Nergal et Guido.

Niveau capacités de Dracula on utilisera le même style de pouvoirs que dans LOS 1 mais adaptés à un vampire: la croix qui se déployait en chaine et désormais un gant de sang métamorphe qui se déploie en fouet. L'épée du Néant qui régénère notre vie au corps à corps et glace ennemis ou liquides à distance. Les griffes du Chaos qui désintègrent les armures et boucliers des ennemis et envoie des boules de feu à distance, remplacent elles la magie de La Lumière qui avait les mêmes spécificités et de L'Ombre qui elle augmentait les dégats. Fini les trucs gentillets, maintenant on balance des dagues de l'ombre, des chauves souris, on se transforme en brume et en rat. Et puis pour bien exploiter le vampire, on peut gagner quelques points de vie en achevant les ennemis pour leur sucer le sang, ou retirer leur coeur. Tiens, vous noterez que boire le sang de ses ennemis et se transformer en brume pour passer au travers des grilles, étaient des capacités de Laura jouable dans le DLC. Si le 1er opus était un peu trash, celui la l'est bien plus. Digne d'un GOD OF WAR. Bah quoi? C'est Dracula, il n'est pas là pour faire du macramé avec Tata OdetteMa mère m'a vue joué vite fait. Elle m'a demandé si c'était un gentil ou un méchant. Je lui ai donc répondu "Un méchant, c'est Dracula" ce à quoi elle me répondit "Ah il est beau pour un Dracula" et je suis bien d'accord avec elle. Gabriel n'avait pas se charme. Mais ca, c'est normal puisque les vampires sont "beaux et séducteurs". Encore une fois, les aspects du vampire sont donc bien travaillés.


Notre héros, (béh oui, il en est tout de même un. Car même si il va tuer Satan pour ses fins personnelles, il aidera au final l'humanité) est toujours aussi maniable. La pléiade de combos reprend les bases du 1, à la seule différence que nos 3 armes de base (fouet, épée et gant) peuvent augmenter de niveau en augmentant un arbre de compétences, puis en réalisant un certain nombre de fois les attaques et combos. Les cercles une fois remplis de rouge, vous pourrez transférer le volume de sang pour up le niveau de l'arme qui correspond. Revenons en aux pouvoirs de brume et de transformation en rat qui impliquent des phases d'infiltration. Contrairement à d'autres qui pénalisent fortement ce jeu à cause de ces phases, moi ca ne m'a pas gêné dans le sens où ca fait du bien parfois de ne pas faire que de taper, taper, taper. Moi ce qui m'a vraiment gêné c'est que pratiquement jamais je me suis sentie toute puissante avec mes méga pouvoirs ou capacités alors que nous somme LE Seigneur des Ténèbres. Le seul et unique Dracul. Ensuite, je n'ai pas trouvé la difficulté changé par rapport au 1. Ok les boss sont plus facile, mais ici les ennemis qui rôdent sont bien plus chiants à tuer! Franchement, le fait de ne faire aucun dégats car les ennemis sont en armure et implique de d'abord briser leurs protections avec Les griffes du Chaos c'est frustrant. Après je conçois que le jeu serait trop facile, mais je pense qu'il y aurait peut être eu d'autres moyens de tuer des ennemis tout en donnant l'impression que Dracula dégage toute sa puissance. En plus, faut bien avouer que l'item qui nous permet de nous transformer sous notre forme originelle, c'est à dire en dragon, ne casse pas des briques. Dans LOS 1 l'appel d'une créature démoniaque plutôt stylée allait dans le sens du rang de Gabriel. Là, la transformation aurait dû en jeter plein les yeux! Pour moi, ce qui ressort vraiment le plus dans ce jeu, c'est qu'il pêche dans la prestance, la puissance du plus grand des immortels.
Si je continue sur les différences, les phases de réflexions sont beaucoup moins présentes. Y'en a certainement à qui cela fera plaisir vu qu'ils n'aiment pas réfléchir dans un jeu qui cogne, mais en tout cas moi je l'ai bien senti et ca m'a fait bizarre.

Ce qui m'a beaucoup plus dans l'histoire de ce 2, c'est que même si Dracula a des onces de sentiments, ce que je comprend totalement (l'hsitoire de Vlad Tepes qui perd sa bien aimée, le Dracula de Bram Stocker et bien d'autre vampire qui "cherchent" l'amour et le réconfort de l'autre à un moment de leur immortalité), on se pose quand même la question "est ce que c'était vraiment du bluff, à la fin quand il était en train de poignarder son fils possédé par Satan?" Et je ne me doutais vraiment pas que c'était Trévor alias Alucard le chien chien de Zobek. Il faut bien avouer que l'histoire de cette famille est prenante tant par le charisme de chacun des personnages que par la complexité de la situation dans laquelle ils sont. En ce qui concerne la mort de Satan, et ca je le dit car je l'ai lu un peu partout, je suis d'accord que sa mort ne soit pas magistrale, mais je la comprend parfaitement. Car pourquoi offrir une belle mort, ou une mort à la mesure de son ennemi, puisque Satan n'est même pas digne de Dracula? Dracula est bien plus fort que lui, tout comme Gabriel l'était. C'est un misérable qui n'a rien trouvé de mieux que d'investir le corps d'Alucard pour battre Dracula. Sa mort est donc, selon moi, aussi pathétique que lui.

Bref, sinon la musique est toujours aussi magnifique et parfaitement adapté au jeu. C'est un bonheur de l'entendre. Pour conclure je dirais que vu l’absence de cinématique de fin et la tournure des choses on aura le droit à un 3ème volet. Pour faire pire que le 2 ou pour corriger les erreurs, on verra bien.



NOTE 14/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Mon pourcentage de trophées est celui ramassé majoritairement à la 1ère partie.

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'article, on s'imagine en train de causer du jeux autour d'un verre^^

    Autrement , je connais la série que de noms mais ça me donne envie d'y jouer !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est super intéressant quand c'est quelqu'un qui n'a pas fait le jeu qui te dit que l'article est "bien". Car j'écris, j'écris, je pars dans mes trucs et c'est vrai que ce n'est peut être pas clair pour un non joueur.

      Supprimer
  2. très bon test... comme toujours :)

    RépondreSupprimer
  3. Richter Belmont15 mai 2014 à 20:43

    Ce jeu a été une véritable purge pour moi. Buggé jusqu'à l'os avec des freezes-reboots pas vus depuis la SNIN (et encore), un rythme pourri, des phases d'infiltration chiatiques au possible, une D.A. loupée complètement dans les parties à notre époque s'opposant à une grandiloquence éloquente dans les parties du passé.

    Ce jeu est une énorme déception parce qu'au vu de l'excellence croisée dans LOS1, je ne m'attendais pas à un jeu fini à la pisse, avec des ennemis à notre époque au design improbable et honteux et surtout, surtout, des phases de jeu à chier (par exemple le labyrinthe avec le Faune, oh bordel, oh bordel...). LOS2 aurait pu être excellent mais sa schizophrénie me fait le haïr. Et pourtant, il aurait pu être un jeu fabuleux !

    Konami doit tirer la gueule au vu des ventes en dessous de leurs prévisions mais c'est surtout Mercury Steam qui a réussi à scier la branche sur laquelle il s'était assis. Toutes ces aberrations rencontrées in game ne sont que le fruit d'un bordel infâme intra muros et au sein des devs.

    Je suis déçu par ce LOS2, révolté par le gâchis, et orphelin d'une franchise qui aura vraiment du mal à se remettre de ce putain de syndrome du Devil May Cry 2.

    Bref, à jouer pour 10€ + le prix du Dafalgan pour le mal de tronche + le prix de l'alcool pour oublier, wai, au final, ça fait quand même cher l'addition.

    (bonjour)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Moi je n'ai pas eu de bug, ni de freezes.
      Ah bah tu m'étonnes, j'avais mis un 16/20 au 1.
      C'est celui qui m'a le plus gavé le faune. J'ai du le faire en 5/6 essais pfff

      Supprimer