jeudi 10 juillet 2014

[SERIE TV] HELIX (Saison 1)

[SANS SPOIL] Bon j'avoue au début je m'étais dit "oh non, encore une série avec un truc qui va transformer tout le monde en zombis. Heureusement je ne me suis pas arrêté sur mon appréhension. 
Parce qu'en plus faut dire que le synopsis était une vraie frustration quand la série avait été annoncé: Une équipe de scientifiques enquête sur une redoutable maladie dans un centre de recherche en Arctique. La survie de l'humanité est entre leurs mains... Et je ne vous parle même pas de la toute 1ère B.A qui était sortie! Une vraie frustration. Puis le pilote composé des 2 premiers épisodes ont débarqué. Aux premiers abord j'ai pensé qu'on avait déjà tellement vu ce genre d'histoire que je n'aurais pas accroché. En plus, la série bénéficie d'un petit budget et ce n'est pas toujours porteur de chance. Mais c'est Ronald D. Moore! Le papa des Star Trek Nouvelle Génération, Deep Space Nine, Voyager et surtout des Battlestar Galactica (webisodes et série) et Caprica. Donc je regarde jusqu'au bout. 


Maintenant, ok, je suis à fond dedans. Je le dit et le répète, ne jamais se fier aux 1er épisodes d'une série! Vous n'imaginez pas comment la fin de la saison 1 m'a ouvert à une longue attente et comment la dernière scène m'a dégouté. La série à sa chance. Même si certains effets spéciaux sont à chier, les maquillages des contaminés et autres blessés sont hypers réalistes. Niveau scénario, je n'ai jamais été au bout de mes surprises car il y a toujours un secret, toujours un rebondissement. Et c'est justement tout ca qui fait que malgré qu'on soit en demi huit clos (la base et les alentours) ca ne soit pas monotone. Certes, il y a pas mal de situation que l'on devine, mais c'est pour mieux nous remettre une carotte. Car, si pendant plus de la moitié de la saison 1 l'épidémie est le sujet principale, très vite un autre sujet dont je n'aurai jamais soupçonner l'idée là dedans débarque.
Pis alors cette idée de mettre des musiques joyeuses ou dites d’ascenseur lors de scènes de violence ou de scènes de tristesse est une idée géniale. Car du coup, j'ai ressenti la scène visée comme amplifié, c'était encore plus angoissant.

La série est diffusée depuis janvier 2014 aux US et depuis mai sur SyFy France. La saison 2 est déjà prévue. Et tant mieux, car si des réponses nous ont été donné, d'autres restent en suspends.

Le Docteur Hiroshi Hatake jouait par Hiroyuki Sanada lui va comme un gant (je vous avez dit dans mon article des 47 RONIN qu'on le retrouverait). En fait, pour le moment, je trouve que c'est lui le perso le plus interessant psychologiquement et parce qu'on ne sait jamais si il ment ou non. Ainsi que Peter jouant le frère du personnage principale parce qu'en vrai c'est un BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP xd.

Bon par contre, ils ont abusé car pour des frères ils ont vraiment aucune ressemblance physique: un est immense, l'autre vraiment petit. Un tout maigrichon, un super baraqué ca me fait bizarre. Tiens vous remarquerez aussi que la série n'a pas du tout misé sur "on va mettre des acteurs bombasses pour faire plus d'audience". Bon à part Mark Ghanimé qui joue le Major Sergio mais ca, ce sont mes goûts.

Pour conclure, je dirais que Ronald D. Moore reste finalement dans ses thèmes: la survie/la destruction de l'humanité. Dans Battlestar sur une flotte et dans Helix sur une base. Nous sommes toujours dans un cadre "fermé". Au final, si tous devraient se serrer les coudes pour s'en sortir, chacun "joue" pour lui même. J'ai hâte de voir la suite.

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

9 commentaires:

  1. Bon article... comme toujours : )
    Ca donne envie de voir à quoi ça ressemble mais tu connais ma "procédure", donc ce ne sera pas pour de suite.
    par contre je n'ai rien à voir avec mon frère !! :D
    il est petit, moi grand, il est mince moi gros, il est bronzé moi blanc, il est typé espagnol et moi plus allemand (selon les dires de certains). comme quoi, la génétique aime bien donner des résultats aléatoires ; )
    et je dirai la même chose de toi et ta soeur... physiquement, vous êtes très différentes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Xd on a quand même la meme taille, meme bouche, meme nez.

      Supprimer
  2. Bonne série, comme sait en produire SyFy (a voir aussi Santuary qui est vraiment rafraichissant) elle reste néanmoins pour moi bourré de défaut, pas de défaut horrible qui gâche tout, non plein de petit défaut qui nous font nous dire que c'est bien dommage que cette série n'est pas eu plus de budget pour commencer...

    déjà le theme, comme tu le dis Karmagirl, vu, revu, rerevu, rererererererererevu... mais traité avec l'originalité hollywoodienne... donc en gros ils ont pris de poussif et les ont mélangé ensemble... walking dead mélangé a the think de carpenter, mais forcé de constaté que ca marche.

    Ensuite j'avoue avoir compris ce qu'il allait se passer dés la moitié de la saison (sauf pour la toute fin).

    les personnages enfin sont un peu caricaturaux, le pathologiste au grand cœur, la jeune et talentueuse médecin qui est amoureuse de son mentor, l'ex femme (que je ne dévoile pas pour ne pas spoiler, le frere, le mystérieux directeur asiatique (cliché mais putain que Hiroyuki Sanada est class comme acteur) et sont fils.

    enfin la fin ouverte qui peut pousser la série dans n'importe quel sens, elle a de quoi devenir la série en vogue ou devenir une bouze infame... croisons les doigts que les scenariste ne fasse pas n'importe quoi et que.....*


    ATTENTION SPOILEURRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

    et que cet histoire d'immortel soit plus développer sans devenir le leitmotiv de la série

    trés bonne critique Karmagirl!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ATTENTION SPOIL !!!
      Je me suis également dit cela aussi: j'espère que l'immortalité n’empiétera pas sur l'histoire principale. Allez, on verra bien Alaininou ;)

      Supprimer
  3. Mmmmh,ça m'a l'air très nanaresque quand même.
    A voir sur le long terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, "nanaresque" pas du tout. C'est trop fort comme terme.

      Supprimer
  4. Ah mais ça alors, j'ai pas accroché à Helix.

    En fait au début, si.

    Mais le trip nanar-ficellestropgrosses-persotropclichés a fait que j'ai très vite déraillé et je suis passé du mode "believe" en mode "lolwtf" à la Resident Evil staïle.

    Bon, j'avoue que le pitch était prometteur mais c'est un peu comme Agents of Shield, dès que j'ai vu les gens prendre de l'élan grâce au trampoline© comme dans Mc Gyver quand y a des explosions, cannot unsee comme disent les internètes.

    C'est divertissant, certes, mais au regard de la masse de trucs bien à mater, ça ne passe pas prioritaire. M'enfin, sauf Jordan Hayes. D'ailleurs poussez-vous, je crois que, mais laissez-la passer bordel, vous voyez bien qu'elle veut venir me voir !§ jE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sur. D'ailleurs je n'ai jamais dit que c'était une série géniale. Je ne l'ai meme pas noté car je ne savais pas quoi mettre. Je ne la considère pas comme narnard. Mais c'est vrai que j'ai regardé cette série pour combler mon temps d'attente sur Revenge.

      Supprimer