mercredi 1 avril 2015

[JEUX VIDEO] SACRED CITADEL Part.3/3 (PC)

Un univers dessin animé
[J'ai joué à la version démo jouable sur PC]
Bon, je n'ai pas publié mes tests dans l'ordre mais en fait je viens seulement de découvrir Sacred Citadel. Si je dit ca c'est parce que Citadel est un préquel à Sacred 3. Ce jeu est sorti le 17 avril (ooooh pour mon anniv) 2013 sur le XBLA, PSN et Steam et est développé par Southend Interactive (rien de très brillant à leur actif).

Avec la version démo j'ai pu parcourir 5 niveaux de l'acte 1. On n'a pas de restrictions par contre une fois que vous quittez la partie tout est perdu car la sauvegarde ne se fera pas. En même temps c'est une démo hein. J'ai eu du mal à jouer au clavier (pour ceux qui me suive vous savez déjà que ce n'est pas mon truc). Heureusement, on peut paramétrer les touches comme on le souhaite. Sur console ca doit être vachement plus cool.

On avance toujours tout droit style plateformes à la Super Mario. Le jeu est très coloré tout comme Sacred 3. La seule chose qui change se sont les graphismes. Ici on est dans un univers dessin animé pas désagréable. Les musiques sont toujours sympathiques, ca c'est un point que je n'arrive pas à critiquer dans les Sacred.

Venons en aux personnages. On nous propose le Guerrier Safiri armé de marteau et de hache dans chaque main il est le champion en combat rapproché. On a le Chasseur Ancarien qui est un expert en combat à distance grâce à son arc et il peux achever ceux qui arriveraient jusqu'à lui avec son arme de poing. Ensuite, vous avez la traditionnelle Magicienne Seraphin, le perso avec lequel j'ai joué, qui allie combat rapproché et magie. Ce que j'aime bien c'est que ses sorts font reculés les ennemis ce qui peut être très utiles quand tu es débordé. Enfin, la dernière, la Chamane Khukuri qui lance des projectiles magiques et renforce les capacités de l'équipe. Pourquoi équipe? Et bien parce que Citadel est un jeu multiplayers. Jusqu'à 3 joueurs en local ou en ligne.
Contrairement aux 2 autres opus, les voix sont en anglais, dommage, j'y avais pris goût.

Parlons du stuff. Les armes des perso peuvent être imprégnés d'éléments magiques pour ajouter à la frappe des dégâts élémentaux. J'ai pu faire mes achats dans la ville de Rockshaw au calme. Je pense qu'il y a ce genre de ville neutre dans chaque Acte. Mais on peut très bien attendre de gagner des items dans les niveaux pour économiser nos pièces. Ce qui est appréciable c'est que lorsque un ennemi loot du stuff, vous avez une petite fenêtre avec les statistiques qui apparaît. Ca va vite et au moins c'est clair.
Sur notre fiche de perso on remarquera aussi que l'on peut placer des cristaux aux divers attributs pour rendre notre perso plus fort. Il faut les acheter (on a gagne très très rarement mais j'ai eu la chance d'en choper 2 sur ma 2ème partie d'essai). C'est également dans la ville de n'importe quel Acte, qu'on trouvera le forgeron pour l'équipement. Un bookmaker pour faire des paris et gagner des items si vous remportez les défis proposés. Et bien sûr des magasins pour potions, cristaux...
Niveau coups, plus on touche les ennemis, plus la barre d'énergie se rempli (bleue). Grace à ce stock on peut réaliser des attaques dévastatrices. Comme je n'ai pas pu aller loin de le jeu, je n'ai pas pu voir combien d'énergie mangé les grosses attaques (barre de carrés). Mais aux vues déjà de celles que j'ai débloqué, ca doit bien vidé la barre. Vous avez une attaque finale après 3 attaques normales.
Les niveaux ne sont pas longs du tout, en revanche les boss et mini boss ont de sacré barre de vie! Frapper n'est pas la seule solution. il est même recommandé d'esquiver pour garder sa barre de vie rempli le plus longtemps possible. A chaque fois, que l'on frappe un ennemi on gagne de l'XP. Sachez que plus vous enchaînez les coups, plus vous faites monter le multiplicateur de points. Une fois le compteur de points tombé à zéro vous prenez un Niveau +. Vous pourrez dans ce menu choisir quelles caractéristiques augmentés.
Sur l'interface in game, vous avez près de votre portrait votre barre de vie en rouge. La barre d'énergie et le nombre de potions. Les potions rouges restaurent la vie. Les jaunes l'énergie. Et les bleues servent à se mettre en rage pour augmenter les dégats.

Dans ce que j'ai pu jouer, j'ai trouvé qu'on pouvait casser des caisses en bois qui renferment des pièces et des items pour regagner de la vie, c'est toujours bon à prendre. Comme pour les autres jeux, on peut également casser du décors (ce qui n'a aucun but). 
La difficulté je l'ai trouvé constante dans le sens où lorsqu'il y a que des ennemis normaux, les problèmes de placages font qu'ils vous touchent alors qu'ils ne le devraient pas. Du coup, votre barre de vie descend autant que quand vous êtes sur un mini boss. 
Les niveaux sont agrémentés de pièges lors de certaines phases avec des wagons qui traverseront l'écran, des trons d'arbres qui se balancent si quelqu'un le touche....Il vous faudra aussi effectué des sauts, parfois en sprintant pour avoir plus d'élan et ainsi sauter plus loin.

Bon voilà, c'est un petit jeu qui n'apporte rien de nouveaux si ce n'est d'évoluer dans l'univers Sacred. Comptez 4 Actes et 20 niveaux, donc pas une grosse durée de vie pour ce jeu. Je pense honnêtement que l'interet de Citadel est dans le mode en ligne. Je ne vais pas le noter, vu que j'ai eu que la démo.

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire