lundi 31 août 2015

[FILM] BREF, J'AI VU KUNDO

Sortie en dvd chez nous en juillet 2015, le film date en fait de 2014. C'est le quatrième film du réalisateur sud-coréen Jong-bin Yoon et il s'avère que ca a été un carton qui a eu plusieurs nominations et remporté une victoire (meilleurs costumes). Je dois avouer que ni l'affiche ni le synopsis ne m'avait donné envie de regarder ce film. C'est véritablement la B.A qui m'a décidé.

[Je n'ai absolument rien spoilé dans mon synopsis
contrairement à beaucoup de sites professionnels]
Mon synopsis: Nous sommes au 19ème siècle. Jo Yoon (Gang Dong-Won) est le fils illégitime d'un riche noble qui retourne le chercher lorsqu'il avait 10 ans. Si l'homme était heureux, sa femme ne supportait pas de ne pas avoir son propre enfant. Finalement, sa belle-mère donnera naissance à leur premier fils légitime. C'est là que tout bascule pour Jo Yoon qui est complètement évincé même par son père. Il va commencer à entreprendre les pires bassesses et actions pour obtenir la reconnaissance de son père et supprimer tous les obstacles pour être l'héritier de la famille.
Pendant ce temps, un groupe de voleurs nommé Kundo continue à reprendre aux riches argent et nourriture qu'ils amassent aux détriment du peuple. Dol Moo-Chi (Ha Jung-Woo) petit boucher va se retrouver face à Jo Yoon et sera engagé pour supprimer une personne. Dol Moo-Chi en sera bien incapable et c'est à partir de là que sa vie à lui va basculer.

Ce qui est marrant avec ce film et cela se sent aussi dans le synopsis, c'est que l'accent est d'abord mis sur le "méchant". Mais j'y reviendrais plus tard car avant coup d'oeil rapide sur le casting:
Dol Moo-Chi jouait par Ha Jung-Woo est un acteur revenu sur le devant de la scène avec plusieurs films en cours cette année. Sinon vous connaissez certainement des films tels que  She's on Duty (2005), The Chaser  (2008) dans lesquels il a jouait.
Jo Yoon jouait par Gang Dong-Won vous le verrez dans Duelist (2005) ou dans le drama Something About 1 Percent (2003).
Ddaeng-Choo qui joue Lee Kyoung-Young est déjà une plus grosse figure, il est dans les films The Concubine (2012), A Company Man (2012), Memories of the Sword (2015) et sera à l'affiche dans pas mal de films cette année.
Ma-Hyang la femme du groupe jouait par Yoon Ji-Hye est dans le drama Que Sera Sera (2007). J'ai choisi les plus importants et surtout ceux qui me parlaient le plus dans ce que j'ai déjà visionné.

Le film: la 1ère chose qui m'a frappé c'est qu'il n'y a pas véritablement de héros. C'est vraiment un/des groupes qui sont le Kundo et le peuple les héros, le tout pour former une cohésion parfaite et qui fonctionne. Sans dévoiler le scénario, on se rend compte qu'il n'y aura pas de sauveur providentiel qui déchire tout et latte tout. Par contre Jo Yoon lui parait inébranlable, voir invincible. J'avais perdu cette idée dans les films et j'avoue que ca fait du bien un peu de changement. Car même à la toute fin, ce n'est pas notre homme qui clôtura le sors de Jo Yoon. Sinon, pour le reste pas beaucoup de surprises car nous aurons une histoires de vengeance. Par contre, la cruauté et la violence dont Jo Yoon fera preuve n'est pas si commune (l'infanticide n'est pas si courant dans n'importe quel support média). J'ai bien aimé le traitements des personnages, les retours en arrière pour comprendre le passé des personnages. Et le fait que ce soit une voix off qui raconte l'histoire renforce l'idée d'aventure, de fresque.


Heureusement parmi cette violence on aura de bons petits moments d'humour ou simplement de réflexion, de beauté. A cause de la chevauché, de la musique, les blagues et le comportement de certains personnages (surtout Dol Moo-Chi et sa soeur) je me suis dit dès le début "Woh c'est cool, on dirait du Sukiyaki Western Django (un film que j'aime beaucoup de Takashi Miike, 2007) ou Le Bon, la Brute et le Cinglé (encore mieux que Sukiyaki, de Kim Jee-woon, 2008). J'ai eu vraiment l'impression qu'en plus de garder la culture asiatique avec ses codes de cinéma, le réalisateur à voulu mélanger un petit peu de westerns classiques américains passant par Les 7 Samurai (de Akira Kurosawa) à un bon nombre d'exemple de Sergio Leone. Pas seulement pour le traitement des perso et l'humour, mais aussi pour les paysages. La bande sonore passe mais elle n'est pas transcendante non plus. Enfin, pour conclure, je dirais que le film traîne des longueurs comme beaucoup de films asiatiques. Moi, ca ne m'a pas trop dérangé car j'ai l'habitude, mais pour un lambda le film risque de vous agacer. Après faut comprendre que le sujet l'air de rien est grave, et que ces temps morts sont peut être une bouffé qu'il faut savoir accueillir.

MA NOTE: 12/20


"Désunis, nous sommes des brigands ; unis, nous sommes le peuple."

(Les B.A dévoilent des points importants, ne regardez pas tout si vous n'aimez pas ca)



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire