mercredi 26 juillet 2017

[JEUX VIDEO] TEKKEN 7 (PS4)

TEKKEN 7 comme son titre l'indique, est le septième jeu de la série. Révélé le 14 juillet 2014 à l'EVO, il est arrivé sur Arcade le 18 février 2015, dans une première version. C'est uniquement le 18 mars 2015 que sortira la version complète du jeu sur bornes d'arcade. Ces dates, retenez les, car j'en reparlerai plus bas!
Avant lui, TEKKEN 6 que j'avais acheté sur PSP et que j'avais bien aimé avec ses 40 personnages dont Alysa qui se démarquait par sa sortie de tronçonneuse ou le détachement de sa tête. Mais aussi les différents modes de jeu et d'options de customisation qu'il proposait.
J'aime bien le fait de retrouver ce que Tekken Revolution avait proposé et les effort de Tekken Tag Tournament 2 dans ce nouvel opus. Petite anecdote, c'est la première fois qu'un jeu de la série Tekken sort sur PC.
Par contre, j'ai pu constater très vite que les combos ont été revu à la hausse et sont plus difficiles à réaliser niveau timing. Perso, ça ne m'a pas pénalisé réellement étant donné que je n'ai pas accès à l'online...

Comme je viens de le dire, le jeu est un peu plus dur et plus technique. En effet, Tekken 7 oblige à utiliser la défense et la contre-attaque. Rien que dans le mode Histoire les IA font mal et m'ont vraiment donné l'impression d'anticiper tout ce que je faisais. D'ailleurs, à ce jour, je n'ai toujours pas réussi à finir L'épisode Spécial de Kuma.
Côté nouveauté vous avez le système de Power Crush. C'est un coup spécial pour chaque personnage qui absorbe ceux de l'adversaire et passent à travers eux. C'est une idée repris du Special Art de Tekken Revolution sauf que le Power crush peut être stoppé ou le personnage peut prendre des dégâts pendant son exécution etc. Je trouve que c'est une bonne idée, car pour avoir jouer à TR online, je peux dire que les mecs touchent kiki et les kikous qui font sans cesse les mêmes coups de merde pour enchaîner sur des Special Arts à gogo sans pouvoir rien faire, c'était hyper casse ovaire! Et de toute façon, ces Power Crush sont très durs à placer.

Lorsqu'un personnage sera en Rage, l'un de ses coups de base possédera une nouvelle propriété. Cependant, tout comme le Rage Art, la Rage Drive consomme le mode Rage et ne peut plus être utilisée durant le round. Ce coup, peut carrément faire tourner le combat en notre faveur si on réussi à le placer.

Les juggles ne se réalisent plus comme avant. Il n'est plus possible de plaquer l'adversaire à ses pieds pour qu'il rebondisse durant les juggles.
Maintenant, durant les juggles, le joueur doit frapper l'adversaire en l'air puis utiliser certains coups spécifiques pour l'envoyer au loin et enfin le récupérer pour l'enchaîner. Voilà, rien qu'avec ces informations, vous vous rendez vite compte que Tekken demande plus de rigueur, de technique et de réactivité qu'avant. C'est pratiquement fini le spammage de boutons qui fait chier les vrais joueurs.

Une autre nouveauté carrément sympa, c'est le Slow Motion. Véritable envie de la part des développeurs de rendre Tekken 7 stylisé, ils ont implanté un petit système de ralenti qui intervient lorsqu'un échange de coup décisif a lieu. Tout l’intérêt vient à la fin d'un combat où les joueurs auraient sensiblement la même jauge de vie. Ils ont attaqué en même temps, et là le jeu zoom et passe en mode ralentit sur "la potentielle" zone d'impact. C'est marrant car c'est pratiquement impossible de savoir qui a donné le coup gagnant. Sur certain combat pour monter ma Lili j'avais une monté de stress quand le verdict d'un Slow Motion arrivait lol.
Puisque je parle du visuel je vais enchaîner avec les cinématiques. Il y en a pas mal, plutôt jolies. Nous avons aussi des séquences de plans fixes en dessin avec voix off évidemment sous-titré. Beaucoup de cinématiques ça ne me dérange pas, mais beaucoup de "dessins qui parlent" ça devient vite un peu chiant. On va dire que ça apporte de la variété.

Nous y voilà, je l'avais évoqué mais c'est un fait: Tekken 7 n'est pas beau. En fait, c'est bien la première fois que je suis déçue par les graphismes d'un Tekken! Les visages sont étranges, ils ont aucune finesse de trait, ils brillent comme pour masquer un aspect non fini. En fait tout fait méga lisse et brillant, pourtant ce n'est pas de la crème de solaire lol Les corps se déplacent peut être avec légèreté mais on dirait des grosses masses, surtout les femmes avec leurs énormes cuisses et épaules.
Franchement cela me choque, c'est LE premier truc que j'ai remarqué quand j'avais mis le jeu en route. Les beaux décors n'y changent rien. En même temps, Tekken 7 existe depuis plus de 3 ans alors forcement il a prit une claque pour sa sortie sur console. C'est d'autant plus décevant sur nos consoles actuelles...

Autre point négatif, c'est la pauvreté du jeu en mode local! Vous avez Le mode Histoire, Le mode Arcade, et Le mode Combat au Trésors et rien d'autre... c'est carrément maigre pour 59€ (chez Leclerc heureusement à 48€). D'autant plus que tout le monde n'a pas le PS Plus pour jouer en ligne.

La seule consolation pourra être la customisation et le déblocage de toutes les cinématiques de la série Tekken. Pour cela il vous faudra énormément d'argent, donc jouer.
Côté palette de personnage, vous avez neuf nouveaux personnages : Claudio plûtot interessant, Gigas mouais pas convaincue, Josie qui m’insupporte, Kazumi, Katarina, Shaheen, Lucky Chloe marrante et tortionnaire, Master Raven, et bien sûr Akuma, tout droit venu de Street Fighter.
La bande sonore est toujours aussi bien et c'est un petit plus de pouvoir choisir qu'elle Soundtrack parmi la série on souhaite entendre.

Enfin, le jeu se fini très vite, surtout qu'il n'y a aucun personnage à débloqué. J'avoue que je suis un peu amère après tout ce temps d'attente. D'autant que la fin du jeu me laisse perplexe.


MA NOTE: 11/20



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres screenshots, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire