mercredi 28 février 2018

[JEUX VIDEO] LEGO Worlds (PS4)

Sortie le 7 mars 2017 en version officielle, LEGO WORLDS est un jeu bac-à-sable ultra accessible. Notez que LW était sortie en early access en 2015 et a été grandement amélioré - dans le bon sens - pour sa vraie sortie. Ce jeu m'a été offert par Merlin qui vous le savez depuis que vous me suivez est ma sœur. Dès mes premières heures le jeu m'a rendu complètement gaga XD. Non sans rire, une pause d'amusement sans prise de tête ça fait du bien quand nos jeux principaux sont accès action, combat etc.
Tout comme dans les films, nous allons devoir devenir le Maître Constructeur, ce qui déjà n'est pas rien. Pour cela, nous devrons traverser l'univers accompagné de son lot de surprises.

Tout commence: par un problème qui nous fait dériver dans l'espace et nous oblige à nous poser rapidement. Même si cela implique d’atterrir sur un biome inconnu. Pourquoi un biome plutôt qu'un monde? Car un biome est un milieu naturel où chaque élément est cohérent par rapport aux autres. Il est définit par son climat et donc cohérent avec les plantes et les animaux qui y vivront. Ce qui est exactement notre cas. Et puis, ce biome n'est pas rond mais plat.

Au tout début de l'aventure,  nous poserons le pied sur le biome des pirates qui servira de didacticiel pour vos premiers pas avec le système de jeu. Accompagné d'une voix-off qui vous expliquera clairement les rudiments de la création, à la manière d’un jeu LittleBigPlanet. Puis, petit à petit vous parcourrez l'univers pour tomber sur des biomes aléatoires tels que: Désert et forêt hantées, Biome de bonbons, Île de cristal, Ferme, Grande île préhistorique etc...

LEGO Worlds va devenir votre terrain de jeu pour donner libre cours à toutes vos envies. Cependant, il faudra avant vous armez de patience pour débloquer les éléments du jeu nécessaire à la création.
Pour cela, vous devrez réaliser plusieurs choses sur chaque biome: quêtes et scanne des items en autre. Des objectifs, ou appelons ça quêtes, vous seront donné par de nombreux PNJ humain ou animal. Il faudra les aider ou les apprivoiser. Vous serez récompensés en items (et argent) pour agrandir votre collection en construction.
Si certains animaux sont accessibles immédiatement, il vous faudra dompter certaines espèces sauvages pour les acquérir. De la même manière, certains personnages ne se laisseront pas amadouer facilement. Vous aurez ainsi à retrouver différents objets/aliments pour ajouter tout ce petit monde dans votre inventaire et ainsi agrandir le champ des possibilités. Une fois l'item disponible dans votre stock, il faudra le déverrouiller en dépensant les pièces récoltées (que l'on obtient en accomplissant les divers objectifs) pour ainsi l'utiliser librement.

Tel un grand aventurier digne de Lara ou Nathan, notre avatar Lego est un expert en escalade et il peut également combattre lorsque la situation l'impose. A la manière d'un Minecraft, à la nuit tombée, il n'est pas rare d'être assailli par des squelettes, bandits et autres zombies vraiment pas gentils. Est-ce copié? On s'en fout, Lego l'assume.

Qui dit Lego, dit "humour". Et l'humour est là (heureusement j'ai envie de dire). Les séquences ou situations sont souvent drôles, et le fun est bien présent. Y'a qu'a voir ma capture d'écran, je suis hilarante en squelette avec mon dauphin qui me suit partout! 

Hélas, après des heures de jeu, je dois avouer que je me suis un peu lassée. Certes la découverte est au rendez-vous, on peut créer et faire vraiment pas mal de choses, mais ça ne suffit pas. 
De plus, la maniabilité m'a prit la tête quand il fallait construire... J'ai vite abandonné mes envies de conneries créatives. Franchement, ils ont eu beaucoup d'idées, mais ce n'est pas assez finalisées et surtout, ce n'est pas assez adaptées à la manette.

Revenons en au gameplay car je n'ai pas encore détaillé. Sur un biome, vous apercevez de grands faisceaux lumineux s'élevant dans le ciel. Chaque couleur de ces faisceaux indique un élément différent, une aide qui mâche le travail, mais appréciable.
 L'orange: il indique un coffre contenant un objet ou une brique dorée.
• Le faisceau blanc: vous montre la position de votre vaisseau.
• Le faisceau vert: vous indique la position d'un PNJ vous proposant une quête. Lorsque la quête est terminée, le faisceau devient violet.
• Un faisceau rouge: marque l'emplacement d'un donjon.
• Le faisceau bleu: clair montre la position de la marchande en montgolfière.
Le bleu foncé: indique la position d'une ville.

Il vous faudra débusquer et gagner 100 briques dorées pour accéder à la création libre de Lego World. Y'a vraiment de quoi faire, mais comme je l'ai déjà évoqué, il y a des choses qui deviennent vite casse-bonbon à faire à la manette. Je ne parle même pas de la pose précise des briques qui n'est vraiment pas toujours évidente.
Les donjons renferment de nombreux pièges et ennemis. Ce qui est tout à fait normal, puisque s'y cache des coffres vous permettant d'obtenir des objets très intéressants. Cependant, pour ouvrir ces coffres, vous devez au préalable dénicher une clé dorée.

Le milieu aquatique n'est pas qu'une décoration. En effet, des coffres et de nombreuses découvertes sont situés au fond de l'eau. J'ai passé plusieurs minutes avant de trouver comment aller dans l'eau car avec un personnage classique, vous ne pouvez ni respirer, ni interagir avec les éléments. Puis, j'ai enfin compris que les personnages logiquement "morts" pouvez aller sous l'eau lol. Vous pouvez donc utilisez un squelette! J'aime bien ce genre de détail, car ça met de la cohérence et participe à la vérité d'un univers.

Comme dans tous les jeux de la licence Lego, LEGO Worlds vous propose d'entrer des codes afin de débloquer du nouveau contenu. Perso j'en n'ai utilisé aucun, ce n'est pas marrant.

Bon, voilà, je ne sais pas trop quoi dire d'autre. Le jeu est rigolo quelque temps, mais devient répétitif après plusieurs heures. Ils ont vraiment penser à plein de choses, mais ça reste encore un peu chiant à la manette.

MA NOTE: 13/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres photos, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire