jeudi 30 août 2018

[MUSIQUE] MONEY

Leikeli47 Money single
Je crois que j'en entendu le titre de hip hop/rap Money dans un film ou une série de HBO, mais je ne sais plus du tout dans lequel/laquelle.
Cette chanson est de Leikeli47 et j'avoue qu'elle fait penser (je veux dire pas que ce titre) à Missy Elliott. Money est sorti en 2017 sur l'album Wash & Set.

Sa marque de fabrique est vraiment spéciale car elle porte des cagoules mdr! Quand je pense que nous enfants, nous faisions tout pour ne pas les porter et elle, elle en met dans tous ses clips XD

Niveau carrière elle a commencé en 2010, fait les avant parties de Skrillex et fait des feats avec AlunaGeorge (je vous conseille Mean What I Mean).





© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres.
Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres.
Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Ce sont mes propres textes, merci de ne pas me copier sans mon accord. Je reste à
disposition pour toutes demandes, donc contactez moi au lieu de me plagier.

mardi 28 août 2018

[JEUX VIDEO] MARIO KART 7 (3DS)

mario kart 7 bannière
mario kart 7 jeu
MARIO KART 7

Date de sortie : 02 Décembre 2011
Genre : Course
Editeur(s) / Développeur(s) : Nintendo et Retro Studio
Classification : +3 ans
Mode(s) : Jouable à 8 local et en ligne
Langue : Voix en anglais, Textes en français
_________________________________________
_________________________________________


C'est parti pour Mario Kart 7 sur 3DS. A l'heure où est sorti Mario Kart 8, c'est vrai que le jeu date un peu, (de 2011), mais étant donné que l'opus d'avant était de 2005 et que je n'ai pas de Switch je ne m'en plains pas.
Tout d'abord je dois avouer que ce n'est pas le genre de jeu que j'aime jouer au quotidien. Par contre, j'adore faire des parties lors de réunions de famille avec mon cousin: c'est la bagarrrrrrrre! Ou gagner tous les personnages et améliorations avec Merlin.

Après plusieurs courses, la première chose qui m'a frappé, c'est que c'est le premier Mario Kart qui propose des circuits avec des portions aériennes et sous-marines. C'est super sympa, j'aime beaucoup car ça m'est de la diversité et du dynamisme.
Ensuite, j'ai pu personnaliser mon kart avec des roues, un châssis et un deltaplane de mon choix. Autre nouveauté, j'ai lu que le jeu utilise la fonction 3D stéréoscopique de la Nintendo 3DS, mais vu que j'ai la New 2DS XL je n'ai pas pu tester (et je ne testerai pas car la 3D de la nintendo me donne mal au crâne). Par contre, j'ai remarqué que je jouais instinctivement avec le joystick plutôt que la croix directionnelle.
Autre points, dans les 8 coupes 4 d'entre elles proposent des circuits originaux développés spécifiquement pour cette version 3DS. Si les quatre autres coupes ne sont pas toutes nouvelles, elles ont néanmoins été revisités.

mario kart 7 screen 1
Pour pouvoir améliorer les karts, il faut des pièces. En effet, en les amassant elles débloquent de nouvelles pièces détachées pour personnaliser son kart. Avec Merlin, pour remporter toutes les étoiles des coupes, nous nous sommes relayées pour pas péter un câble en course 150cc. Et on peut dire que les améliorations arrivaient très lentement, ce qui prouve qu'il faut beaucoup de pièces pour tout avoir. 
Le jeu compte au total 17 personnages jouables, dont 9 sont à débloquer. Il sont les suivants: Daisy, Wario, Harmonie, Maskass, Lakitu, Métal Mario, Reine des abeilles, Wiggler et notre Mii.

Mario Kart 7 est jouable en solo et en multijoueur, et permet d'opposer dans ce dernier mode jusqu'à 8 joueurs en local ou en ligne. Il propose 4 modes de jeux que je détaillerai plus tard: Grand Prix, Contre-la-montre, Bataille de ballons et Bataille de pièces. J'ai joué qu'en local et je n'ai eu aucun problème à noter.
Voici comment se compose les écrans et ce qu'il faut surveiller en course:
- L'écran du haut affiche notre rang et l'objet qu'on a gagné.
- L'écran du bas vous donne le classement en temps réel de tous les coureurs, la carte du circuit, le tour actuel et le nombre de pièces collectées. Il faut avoir les yeux sur les 2 écrans pour anticiper! Je m'explique. J'ai fait essayer le jeu à mon Père qui lui n'arrivait pas à regarder les 2 écrans en même temps. Du coup, il se prenait des items qu'il aurait pu éviter! Ou alors, aurait pu utiliser sa queue, ses boules de feu ou sa carapace rouge au moment où une IA le doublé ou le collé dangereusement. Au lieu de cela il se faisait doubler, voir immobiliser.

mario kart 7 screen 2
Venons en aux items. Pour en obtenir un, il faut traverser une boîte translucide multicolore avec un point d'interrogation dessus. La boîte contient un item qui vous seras donné au hasard. Une fois en possession de l'un d'eux, vous n'avez plus qu'à le lancer sur un adversaire. Si il y en a des marrants comme la Peau de banane ou les Carapaces vertes, on se rend vite compte de l’intérêt que procure la Fleur aux boules de feu, la queue de Tanuki, l'Etoile, le Carapace rouge et la Carapace bleue! Ces items là changent complètement l'issue d'une course. Je ne vous parle même pas de la Carapace bleue qui non seulement explose et immobilise pendant de précieuses secondes l'adversaire, mais qui en plus percute tous les joueurs qui se trouvent sur son passage pendant qu'elle fonce sur sa cible.
Enfin, vous avez la Roulette triple 7 qui vous entoure de tous les items du jeu. C'est assez pété lol.

Maintenant, je vais aborder les 4 modes de jeu:
Le mode Grand Prix. On choisit entre 3 types de courses qui correspondent à la puissance du moteur: 50cc, 100cc et 150cc. Plus la classe du moteur est puissant, plus la difficulté de la course s’accroît.
C'est dans ce mode que vous débloquez les améliorations et les personnages.
La différence entre les classes de courses est énorme! En 50 on a l'impression d'avoir un kart sans permis mode petit vieux qui roule à 20 kilomètres heures, alors qu'en 150 ça va vite et c'est très dur de battre l'IA du jeu!
En 50cc vous pouvez concourir tranquillement. Alors qu'en 100cc et pire en 150cc, il faudra déjà avoir un peu plus de techniques. En effet, les techniques deviennent indispensables pour gagner de précieuses secondes. Par exemple, le départ canon sera une base à maîtriser au plus vite. Le turbo ou les sauts synchronisés aussi. Je ne vais pas toutes les citer et sachez qu'elles sont officielles vu qu'elles étaient expliquées sur le site officiel de Nintendo.

mario kart 7 screen 4
Le mode Contre-la-montre. C'est en quelque sorte pour s'entraîner. Vous pouvez battre vos propres records qui se matérialisent par un kart fantôme reproduisant votre dernière course. Je n'y joue jamais, je ne sais pas, ça ne m'amuse pas. Je préfère jouer avec l'IA ou des gens c'est plus sympa.

Le mode Bataille de ballons. Rigolo avec d'autres joueurs, le but est d'éclater et de voler les ballons des karts adverses en utilisant les items. Le joueur ou l'équipe ayant éclaté le plus de ballons avant la fin du temps imparti l'emporte.

Le mode Bataille de pièces. Pareil, ce n'est pas drôle avec l'IA du jeu, mais cool avec des gens. Vous devez récolter les pièces de l'arène. Mais vous les perdez quand un autre joueur vous touche avec ses items. Le joueur ou l'équipe possédant le plus de pièces avant la fin du temps imparti gagne.

Conclusion: Bon, je ne vais pas non plus en écrire plus, le principal a été dit et expliquer. Le jeu est fun seul ou avec des amis. Il est beau, fluide et accompagné de musiques qui collent parfaitement aux courses et aux actions. Cependant, les courses en 150cc sont difficiles tant les IA donnent l'impression d'être intouchables ou hyper intelligentes...



mario kart 7 bilan
© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres photos, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

dimanche 26 août 2018

[LECTURE] MASS EFFECT FOUNDATION (Comics)

Foundation est une série de comics à parution mensuelle, donc étalé sur 1 an, de juillet 2013 à juillet 2014. Hormis le 1 tome, tous vous parleront du passé de personnages que l'on connait déjà tels que Ashley Williams, Urdnot Wrex, Kai, Miranda, Kaidan Alenko etc...
Cette série n'existe pas en français et franchement vous n'y perdez rien tellement c'est mauvais tant par les scénarios que par le dessin. Personnellement, je les ai lu grâce à Geek-A qui les entièrement traduit et mis gratuitement sur internet.

La première chose qui m'a frappé c'est qu'autant les couvertures sont magnifiques, autant les planches ne m'ont pas plus. D'ailleurs vous remarquerez que souvent le soin apporté sur la couv' ne reflète en aucun cas le contenu. Je n'ai absolument pas adhéré au style du dessin. Le pire c'est le numéro 7 avec Jack, my god que c'est moche. Vraiment c'est dommage, car il y a tant à faire avec Mass Effect.
Ensuite un point complètement personnel, je n'ai jamais aimé Miranda. Manque de chance elle apparaît dans plusieurs tomes lol.

T1: Exemple de couverture qui te donne envie d'ouvrir le comics. Merci au français Benjamin Carré. Puis, tu découvres les planches et là c'est le drame... Le seul intérêt c'est la révélation de l'identité d'un certain personnage. Le reste n'est vraiment pas intéressant et parfois ridicule.
Résumé: Les événements nous propulsent en 2161, soit 3 ans après la guerre du Premier Contact. L'humanité est alors en train de construire la station Acturus, bastion de défense de la Voie Lactée. L'intrigue se déroule sur Themis, une astéroïde minière dont les matières premières servent à la construction de la station Acturus.

T2: On découvre ce que Wrex faisait juste avant de rencontrer Shepard. Voilà. C'est tout ce que ce comic vous apportera.
Résumé: Rasa (alias Maya Brooks) est envoyée par Cerbérus pour enrôler Fist, le propriétaire de la boîte de nuit  "l'Antre de Choras", et récupérer auprès de lui des informations sur le Courtier de l'Ombre. Elle est secondée, et surveillée, par Kai Leng, l'assassin de Cerbérus. Wrex, quant à lui, est mandaté par le Courtier de l'Ombre pour abattre Fist, agent renégat.

T3: L'intrigue tourne autour du duo Kai Leng et Rasa pour nous en apprendre plus sur les coéquipiers de Shepard. La présence de ces deux derniers sur les lieux est bien amenée, elle n'est pas grotesque comme dans le tome 2.
RésuméRasa se présente à Ashley sous l'identité du capitaine Channing, psychologue de l'Alliance. Selon la "Procédure" dans l'Alliance, elle annonce au Chef Ashley Williams qu'elle doit subir un entretien de contrôle. D'abord réticente, Ashley finit par se confier et se met à lui raconter l'attaque sur Eden Prime.

T4: On se retrouve encore avec Kai Leng et Rasa. Mac Walters doit être fan d'eux ou en manque d'inspiration. De plus, on apprend rien qu'on ne savait déjà, notamment par Kaidan dans Mass Effect 1.
Résumé: Loin de la Terre, sur la station de Gagarine ou se déroule le "programme LOBO", comme le surnomme ses élèves, le jeune Kaidan Alenko effectue sa formation biotique.

T5 et 6: Mouais, je ne sais même pas quoi dire, tellement elle me saoule Miranda, désolée.
Résumé: Dans un bar sur la Citadelle, Miranda Lawson approche Jacob Taylor qui, désappointé par le Conseil et par l'Alliance, noie sa désillusion dans l'alcool.

T7: Dans ce tome, on apprend comment la dangereuse et impétueuse Jack, alias Sujet Zéro, s'est retrouvée sur le Purgatory, le vaisseau-prison des Soleils bleus. Rien de transcendant et vraiment pas agréable à regarder. J'ai presque vomi.
Résumé: Des agents de Cerberus sont chargés de capturer Jack, une dangereuse et puissante biotique, mais ils ne sont pas tout à fait préparés à la furie qui les attend.

T8: La couverture est vraiment belle. C'est toujours intéressant les histoires avec L'Homme Trouble. Il est toujours aussi tordu car il veut reconstruire Shépard, et non un simple clone.
Résumé: L’histoire prend place après l’échec de la dernière mission de Rasa. L’agent de Cerberus se verra alors recevoir l’opportunité de se racheter auprès de l’Homme Trouble avec une nouvelle mission. Mais cette quête de rédemption comptera le redoutable assassin Thane Krios comme principal obstacle.

T9: Rien à dire.
Résumé: Les agents de l’Homme Trouble redoublent d’effort pour finaliser le projet Lazarus qui a pour objectif la résurrection de Shepard. C’est pourquoi, ils ont besoin de faire appel à Mordin Solus, le scientifique généticien galarien, notamment connu pour avoir contribué à la mise en place du génophage Krogan.

T10: En fait, on ne fait que voir en illustré ce que Kasumi Goto raconte à Shepard sur le Normandy...
Résumé: Keiji et Kasumi sont un couple follement amoureux. Ils vont se lancer dans un nouveau projet: un casse sur Bekenstein, chez un certain Donovan Hock, riche amateur d'arts mais surtout dangereux revendeur d'armes (au demeurant). L'opération va très mal tourner.

T11: La couverture envoie tellement. Le contenu est passable.
Résumé: Rasa (Maya Brooks) fait la rencontre de Zaaed Massani lors de son enquête sur l’escouade de Shepard, elle constate rapidement que l’homme est un mercenaire haut en couleur.

T12: Il y a des planches assez jolies. L’histoire est passable. Il y a de la couleur, ça change.
Résumé: Il est sujet du désir de rédemption de Thane Krios, qui se voit offrir l’occasion de tirer un trait sur ses exactions passées, une absolution qui passe nécessairement par les armes et les pouvoirs biotiques.

T13: L’intérêt c'est qu'on aime voir Rasa.
Résumé: L’histoire se concentre sur Rasa (Maya Brooks dans le DLC Citadelle) et revient sur son combat contre Cerberus et son dirigeant charismatique, L’Homme Trouble. Rasa devra notamment faire face à Kai Leng.
Bon voilà, je tiens à vous dire que je les ai tous lu parce que je n'aime pas parler sans savoir, et aussi parce que je voulais voir jusqu'où aller le carnage. Je vous avoue aussi que j'allais de déception en déception et que vous vous en êtes rendu compte, je ne trouvais plus rien à dire sur les tomes au vue de mon blasement croissant. La série n'a aucun intérêt, si ce n'est de vous faire débourser des sous mal placés.


MA NOTE: 05/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

lundi 20 août 2018

[JEUX VIDEO] HELLBLADE: Senua's Sacrifice (PS4)

Hellblade bannière
Helleblade PS4 jeu
HELLBLADE:
SENUA'S SACRIFICE

Date de sortie : 08 Août 2017
Genre : Action, Réflexion
Editeur(s) / Développeur(s) : Ninja Theory
Classification : +18 ans
Langue : Voix en EN, Textes en FR
________________________________

Hellblade: Senua's Sacrifice est sortie en 2017, uniquement en téléchargement sur le PS Store. Ce jeu sort tout droit de chez Ninja Theory. Quand il est sortie je n'avais lu aucun article ni regardais aucune vidéo pour ne pas me spoile sur le sujet ou l'histoire. Il faut dire que j'ai gardé un très bon souvenir des histoires de Heavenly Sword (2007, PS3) et Enslaved (2003, PS3) donc j'en attendais pas moins de ce Hellblade et c'est ce que nous allons voir ensemble.

Je mets le jeu en route, une femme du nom de Senua est sur un canot. C'est donc l’héroïne, car son nom est dans le titre du jeu. Pour le moment je ne contrôle rien, je regarde et j'écoute les voix étranges. Ce qui me frappe c'est cette tête derrière Senua dans un tissus. Le jeu ne vous assiste pas, vous devez trouver seul, comprendre les phrases. Je dois avouer que je suis passée devant les stèles plusieurs fois avant de comprendre que je devais les focus pour déclencher un récit lol.
Par contre, j'ai bien capté que si je meurs trop, la pourriture noire me recouvre le corps et si elle atteint ma tête, donc mon âme, la partie sera terminée.

Hellblade screen 1
On comprend vite qu'il s'agit d'une descente aux enfers. On a déjà eu ce thème dans Dante's Inferno (PS3/PSP, 2010), le récent Agony (PS4, 2018), et dans les God of War (PS3). Ce qui en somme fait très très peu et rend les jeux qui se servent de ce thème d'autant plus intéressants, à condition qu'ils ne se cassent pas les dents dessus. Ici, Senua est une guerrière, pas viking mais celte. Elle est étrange, elle entend plein de voix, et elle veut récupérer son bien aîmé Dillion mort. Le cadre est nordique, il s'agira alors d'une descente aux enfers basée sur la mythologie scandinave.
Nous vivons donc l'avancé de Senua en même temps qu'elle, et j'insiste sur le mot vivre, car tout est fait pour qu'on ressente quelque chose!
On comprend que Senua est atteinte d'un trouble mental, qu'elle est différente et lutte en permanence contre elle-même et les autres. Son seul et unique pilier c'est Dillion, c'est donc compréhensible qu'elle décide d'affronter les Dieux nordiques pour le récupérer. Je me suis posée plusieurs fois la question si ce que je vivais avec elle était réel ou pas, le jeu faisant exprès de nous embrouiller. La pauvre en prend tellement dans la gueule que, tout comme elle, j'y crois. Surtout, ne vous inquiétez pas, le jeu vous fournira les réponses et la fin est claire. De toute façon si vous avez un doute, demandez moi ou regardez le documentaire fourni avec le jeu. 

Hellblade screen 2 énigme
La mécanique du jeu alterne entre 3 phases:
- L'exploration. Je vais englober plusieurs points pour l'exploration: les lieux, l'ambiance et la découverte. C'est le gros point fort du jeu, d'ailleurs à cause des faiblesses que je vais aborder plus loin, ce sont ces points qui font qu'on ne peut pas mettre moins de 13. Commençons par les stèles incrustés d'une rune qui sont disséminés le long de l'aventure. Vous pouvez ne pas les activer, mais franchement les récits racontés par Druth sont intéressants à moins que vous soyez un experts en mythologie nordique.
Les décors sont très beaux, les paysages sublimes. Le peu d'éléments de constructions sont soignées. Dans les dernières heures de jeux, les décors sont plus variés, j'ai bien aimé. Certes, le jeu est très dirigiste, on ne va pas où l'on veut mais c'est pour éviter à l'équipe du jeu d'en faire trop et de trop dépenser. Il ne faut pas oublier que le budget n'est pas "énorme" et que même avec cette condition, le jeu n'a presque rien à envier à un gros triple A.

L'ambiance sonore est hallucinante dans Hellblade. Déjà, vous avez les voix qui sortent de partout. Elles crient, elles chuchotent, elles ricanent... Vous faites quelque chose et elles vous disent le contraire, que c'est mal, ou au contraire qu'il faut le faire et que c'est bien. Elles commentent chacune de nos actions présente ou à venir et donnent des indications. Elles sont proches, éloignées, les 2 en même temps. C'est très bien fait, c'est déstabilisant aussi. C'est évidemment fait exprès puisque  c'est l'une des conséquences directes de la psychose. L'esprit n'est jamais tranquille, il est assaillit.
Ensuite, vous avez les musiques. Autant il y en a dont on ne fait pas attention, autant celles pendant les combats sont très biens choisis et collent grave à l'action. Les percussions, les guitares qui s'envolent, bordel j'étais ambiancé, j'étais une guerrière et je devais frapper avec style XD. Je pense notamment au combat devant Hela, j'avais très bien compris que ca ne servait à rien de tuer les hordes d'ennemis, mais porté par la musique j'ai continué à massacrer!


- Les énigmes. Pour avancer, il faut obligatoirement ouvrir des portes. Pour ouvrir ces portes il faut focus les runes de celles-ci puis les retrouver dans le décors des lieux.  Par exemple, 2 arbres côte à côte. Cette action nécessite donc la vue. Ce n'est pas vraiment difficile car il y a des indices, c'est plutôt les allers retours qui peuvent être chiants.
Vous aurez aussi besoin de vos oreilles pour trouver le bon chemin ou avancer dans le noir. L'utilisation de la manette sera également de la partie pour vous aider via les vibrations. L'obscurité sera souvent utilisé, les démons y rodent et il faudra resté dans la lumière ou avoir une torche pour ne pas se faire attraper.
Je crois que le calvaire ultime c'est quand on doit fuir pour échapper à des flammes ou à une foule en colère, où le moindre mauvais timing vous fait mourir. Il faut dire que courir tout en devant focus une rune ce n'est pas tellement une superbe idée.
Tous ce que je viens de dire au sujet des énigmes, a son utilité pour illustrer la psychose dont est sujette Senua: les runes à voir partout montrent que les gens atteint ne peuvent s’empêcher de construire des liens entre les éléments qu'ils perçoivent, trouver un sens et résoudre ce qu'ils croient être des énigmes. Le feu, l'obscurité, le vide, sont eux des phobies et vous aurez l'occasion d'apprendre d'où elles viennent pour Senua.

- Les combats. Pour moi la partie combat est la moins réussi. J'irai jusqu'à dire que les phases de combats sont ennuyeuses, chiantes et lourdes de répétitions. En effet, les attaques durent beaucoup trop longtemps, de plus, plus on avance et plus ils se rallongent.
Dans la vague qui vous assaille, il y a toujours un ennemi qui sort de on ne sait où et vous frappe en même temps qu'un autre...c'est hyper agaçant car c'est pratiquement impossible de l'éviter, même si une voix vous dit de faire attention. J'ai donc redoublé d'efforts pour être plus alerte. J'avez beau parer (avec R1), j'avais l'impression de ne rien pouvoir faire une fois leurs coups déchaînés. J'ai eu envie de lâcher la manette à plusieurs reprises. Puis, j'ai compris l'utilité de l'esquive (avec X), et là ça change beaucoup le combat car vous êtes presque invincible.
Hellblade screen 3 porte vision
Il y a pire, car pendant les vagues d'ennemis, on développe une énorme frustration car on pense juste à ne pas mourir. Pourquoi? Parce que Ninja Theroy à opté pour la plus mauvaise idée qui soit: la permadeath (mort permanente) qui annule la progression. Je ne comprends pas du tout ce choix car Hellblade n'est pas un rogue-like, ni un MMORPG. Le seul point que je peux à la rigueur comprendre c'est que la permadeath sert l'idée de fin de quête dans un monde ultra hostile, d'autant plus pour une humaine atteinte de surcroît de psychose. Mais franchement, on s'en serait bien passé. Heureusement qu'il faut quand même mourir un paquet de fois pour que ça se déclenche.
Pour en revenir aux combats, je disais qu'ils étaient lourds de répétitions car en effet les coups sont toujours pareils, on peut frapper vite, on peut frapper très fort, esquiver et parer... c'est tout. Ce sera ça tout du long. C'est nul, pas attrayant et monotone à mort. Et puis l'utilisation du miroir de Druth qui ralenti le temps (avec R2), est obligatoire pour pouvoir toucher les ennemis immense ou avec une protection spectrale. Ça a au moins le mérite d'être déjà plus attrayant. Tout de même, des petits combos auraient été les bienvenus.

Hellblade screen indicePour conclure, je dirais que Ninja Theory a mis plus d'un an a effectué des recherches sur les troubles liés à la psychose. C'est très bien et très professionnel, et ça se ressent dans l'ambiance général du jeu. Mais faute de gameplay, Hellblade se heurte à la routine, ce qu'on nous demande de faire devient chiant et contraste réellement avec le reste.
Heureusement que le jeu est beau, qu'il y a le système de voix intrusives, que l’héroïne et sa quête ont éveillé ma curiosité, car au final le jeu ne propose pas grand chose si ce n'est résoudre des énigmes, lire des stèles et ne pas mourir. Je salue l'énorme travaille qu'à fourni la petite équipe qui a fait le jeu, surtout avec peu de budget. Si à l'avenir Ninja Theory prend note des retours des joueurs, certain gros AAA devront se faire du soucis de leur prochaine sortie.



Hellblade screen bilan

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres screenshots, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

samedi 18 août 2018

[JEUX VIDEO] DIRGE OF CERBERUS: FFVII (PS2)

Dirge of cerberus: FFVII bannière
Dirge of cerberus: FFVII collection jeu
DIRGE OF CERBERUS
FINAL FANTASY VII

Date de sortie : 17 Nov 2006
Genre : Action, Tir
Editeur(s) / Développeur(s) : Square Enix
Classification : +16 ans
Mode(s) : Jouable en solo
Langue : Voix en anglais, Textes en français
_________________________________________
_________________________________________

Retour en arrière avec un jeu faisant parti de la saga Final Fantasy, Dirge of Cerberus: Final Fantasy VII. Sortie le 17 novembre 2006, ce jeu n'étant pas un chef d'oeuvre il doit être surtout sur les étagères des fans de FF comme moi. Car il faut bien avoué que DOC ne brille en rien si ce n'est son scénario.
Dores et déjà il faut que je vous précise que DOC n'est pas un RPG mais un jeu de tire à la 3ème personne. Oui oui, Square Enix se lançait parfois dans d'autre genre (ils le font toujours DissidiaTheatrhythm Final Fantasy...) avec par exemple Chocobo Racing (course, 1999) ou The Bouncer (Beat them all, 2000).

Mais pourquoi un jeu sur Vincent Valentine? La réponse est très simple et nous allons la voir ensemble. Déjà, je me dois de vous dire ou de vous rappelez que c'est dans Final Fantasy VII sur PS1 de 1997 que Cloud et ses amis déverrouillèrent le tombeau de Vincent. Il fit alors le choix de se joindre à leur cause.  Cependant, Vincent était un personnage caché qui eu pour conséquence de ne jamais le faire apparaître dans les cinématiques du jeu. En 2005, Vincent à une place un peu plus importante dans le film d'animation Advent Children. On le voit clairement, il a la classe avec sa cape rouge qui lui donne l'impression d'être intouchable. Il est mystérieux et énigmatique. En fait, il a tout pour attiser notre curiosité et pour nous plaire. Et encore une fois, il aide Cloud et les autres.
Vient Dirge of Cerberus en 2006, un jeu PS2 où cette fois il tient le premier rôle. Enfin, en 2007 il apparaît dans Crisis Core: Final Fantasy VII sur PSP où on ne le voit pas du tout, mais on l'entend dormir dans un des cercueils du Manoir Shinra. Voilà, maintenant vous savez pourquoi on a acheté et joué à DOC: parce qu'on profite de Vincent Valentine, ce qui n'était pas le cas avant ce jeu.

Dirge of cerberus: FFVII screen 1
Vous l'avez donc compris, Dirge of Cerberus parle de Vincent Valentine. On va suivre toute son histoire et en même temps en apprendre plus sur les expérimentations d'Hojo et la Shinra.
Voici le contexte: Trois années se sont écoulées depuis le terrible combat contre Sephiroth. La ville de Kalm a pu bénéficier de la paix environnante et profiter enfin de ressources. Le jeu débute avec de superbes cinématiques, aussi dramatiques soit-elles.
On voit Kalm en pleine festivités de reconstruction quand de mystérieux soldats (nommés Deepground) investissent les lieux et tuent sans vergogne tous ceux qui se trouvent sur leur passage. La joie du renouveau fait place à un spectacle d'horreur baigné dans le sang. Vincent Valentine vient d'y assister et décide de riposter! Voilà, c'est donc dans une atmosphère lourde et noire que l'on va évoluer. Et ceci ne s’arrête pas à la condition des villes et des habitants, ça touche aussi la triste vie de notre héros et celle de certains personnages secondaires (comme certains membres du Deepground).

DOC se compose de 12 chapitres, malheureusement assez rapides à faire. Vous avez toutefois la possibilité de refaire le chapitre de votre choix pour améliorer votre score et gagner des gils, un peu comme dans Devil May Cry.

Dirge of cerberus: FFVII screen 2Vous l'avez peut être vu sur les images, l'arme préférée de Vincent et une sorte de fusil court à 3 canons nommé Cerberus. Il possède également une mitraillette et un fusil sniper. Les armes ont un système de customisation étoffé et assez bien fait. Au préalable, pour pouvoir customiser vos armes, il vous faudra amasser des gils ainsi que des items tels qu'un canon, un viseur, ou un chargeur et ainsi les greffer sur vos armes.
Cela aura pour conséquence d'améliorer les caractéristiques de base de l'arme comme la puissance de feu, la cadence de tir, la portée ou le poids.
Par contre, on notera qu'on peu mettre un viseur mais on n'a aucun système de ciblage ou aide à la visée. Je dois dire que c'était agaçant. Sinon, l’intérêt d'avoir 3 armes différentes c'est de pouvoir switcher entre elles via le bouton L2 pour s'adapter à la situation.
Vincent possède également quelques caractéristiques à augmenter, comme sa force, sa dextérité, sa défense et son intelligence. A la fin de chaque niveau vous aurez toujours le choix d'augmenter les caractéristiques de votre choix, ou de transformer vos points d'XP gagner en argent (car oui, il en faut beaucoup mais moi je préfère ne pas gaspiller mon XP et refaire un chapitre).

Dirge of cerberus: FFVII screen 3Enfin, Vincent peut se transformer en bête Galienne ou en Chaos dites Limit Breaker qui ont une puissance de frappe énorme. Mais, car il y a un mais, pour pouvoir se transformer il faut des item spéciaux à trouver le long de l'aventure. Une fois que vous en aurez, il vous faudra donc garder précieusement les items pour déclencher la Limit au bon moment, comme les passages affreux et les boss.
J'ai moins de souvenirs du pourquoi du comment, mais je me rappelle qu'il y a une mission d’infiltration où l'on contrôle Cait Sith. Sans être foufou ça change un peu le rythme de ne pas faire que de tirer.

Voilà, pour conclure je dirais que Dirge of Cerberus a bénéficier d'un superbe travaille sur son scénario et ses cinématiques, mais le gameplay lui n'est pas bon. Et je ne vous parle même pas du système de sauvegarde complètement fantasque. La difficulté est mal dosé, le corps à corps périlleux, les décors monotones. Le jeu plaira malheureusement qu'aux fan de Final Fantasy ou les curieux, et je le comprends.

Dirge of cerberus: FFVII bilan

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

dimanche 12 août 2018

[FILM] BREF, j'ai vu Ready Player One

ready player one affiche
Sortie en mars 2018, ce film de Steven Spielberg est en quelque sorte une ode aux geek (je rappelle qu'un geek ce n'est pas quelqu'un qui joue sur son tél ou sa tablette... c'est quelqu'un qui joue sur console et ou PC, qui est cinéphile, sérivore, mangavore, comicsovore et tout ce qui touche à la pop-culture avec des domaines de prédilections). 
Mais en réalité, ce qu'on oublie souvent de dire c'est que ce condensé de pop-culture on le doit à Ernest Cline de qui il a adapté le roman. 

Pour ce qui est du film, je l'ai trouvé sympa car c'est toujours marrant de voir Duke Nukem, Lara Croft, Sheppard etc... à l'écran. Cependant, malgré le bon moment que j'ai passé, ce film reste un blockbuster de chasse aux trésors bien rythmé (à part l'interminable scène de danse affreuse et chiante). Je pense que RPO parle aux connaisseurs, aux vieux nostalgeek. Même le scénario enfantin avec pour héros des ado rappellent les vieux films. RPO se voulait tout public, mais je crois qu'en fait il le cible à cause de certaines erreurs. Car au final, pour se démarquer encore plus, pour toucher le public, pour marquer les esprits, Spielberg aurait dû accentué la misère du monde réel, un peu comme Matrix qui avait totalement marqué sa génération.


MA NOTE: 14/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres.
Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres.
Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Ce sont mes propres textes, merci de ne pas me copier sans mon accord. Je reste à
disposition pour toutes demandes, donc contactez moi au lieu de me plagier.

mercredi 8 août 2018

[JEUX VIDEO] HORIZON ZERO DOWN (PS4)

Horizon zero dawn bannière
Horizon zero dawn mon jeu
HORIZON ZERO DOWN

Date de sortie : 01 Mars 2017
Genre : Action-RPG, Infiltration
Editeur(s) / Développeur(s) : Sony Computer Entertainment et Guerrilla
Classification : +16 ans
Mode(s) : Jouable en solo
Langue : Voix en français, Textes en français
___________________________________________________________________

Pour ceux qui ne le savent pas, ce qui est marrant à savoir c'est que Guerrilla (même avant de s'appeler Guerrilla) faisait des FPS et en 2016 ils abandonnent pour un genre complètement différent, l'action-RPG. C'est comme cela qu'en 2017 sort Horizon Zero Down.

Ce qui m'a frappé c'est l'engouement disproportionné autour de ce jeu! Rien que sur Insta j'en faisais une saturation... Par exemple, ça a fait exactement comme pour un FFXV, les mecs ils ont joué 5 minutes de démo et ça y'est ils avaient un avis objectif sur le jeu lol. Non mais ok, le jeu est frais et bon, mais pas ouf non plus. En fait, je crois que les gens ont été aveuglé par le fait que c'était un jeu tout nouveau tout chaud et non un reboot ou énième suite. Mais aussi par le fait que le monde soit ouvert et bordé de dinosaures qu'on chasse non pas à coup de canon ultra puissant mais à la lance. Bref, au long de ma présentation j’aborderai les défauts, car oui, il y a des défauts. Ceux qui me suivent savent que je peux carrément aimé ou même être fan dans n'importe quel domaine, tout en étant objective, alors c'est parti.

Horizon zero dawn screen 1
On découvre Aloy, un bébé qui apparemment ne partait pas du bon pied dans la vie. Elle n'a pas de parents, pas de tribu et est donc considérée comme une paria, le pire des statuts. Devenue fillette, on la contrôle dans une grotte dans laquelle elle est coincée. L'ambiance est cool et l'environnement bien fait malgré que les lieux ont l'air saccagés par une nature qui reprend ses droits. Si je parle de cette grotte, c'est surtout parce qu'on y trouve l'objet crucial du scénario: le Focus. Le Focus permet:
- de détecter les faiblesses des ennemis (parties jaunes brillantes).
- il active les pistes.
- il permet de voir les corps humains ou mécaniques de loin, dans le noir, derrière une structure.
- de détecter des objets à collecter ou à utiliser.

Rost, c'est celui qui nous a élevé et inculqué les valeurs de la vie, les valeurs des Nora. Il nous a entraîné, rendu plus forte. Cependant, grâce au Focus et la soif de savoir d'Aloy, on pourra développer encore plus nos aptitudes. Cela passe par 3 petits arbres de compétences:
- Rôdeuse pour la furtivité, avoir de nouveaux coups et attaques.
- Brave pour augmenter les dégâts, pour utiliser des armes lourdes et ce qui concerne les flèches.
- Survivante pour tout ce qui concerne la collecte de ressources ou de pièces. Ainsi que le piratage et la fabrication.
Il y a des petites choses à faire comme privilégier les attaques avec un élément auquel l'ennemi est sensible. De même, ne pas hésiter à mettre des améliorations de Déchirure dans les armes et utiliser des munitions avec cette statistique. Comme ça vous faites sauter les protections des machines.
Personnellement, j'ai tablé sur tout ce qui concernait la furtivité dès le début pour tuer tout ce qui bougeaient. Ainsi que les coups critiques et plus tard le Renversement. Mais de toute façon en faisant toutes les quêtes j'ai pu tout débloquer sauf 1 case! Pourquoi? Je ne sais pas, j'ai dû louper un truc car je n'avais plus rien à faire.

Horizon zero dawn screen 2
Ensuite, on peut également améliorer ce que possède Aloy via de l'Artisanat et non du craft. Car il n'y a pas de craft dans ce jeu. Vous pourrez par exemple mettre des améliorations dans les emplacements d'armes (ex: +40% dégâts de Feu) ou agrandir la capacité de vos différentes sacoches (ex: + de munitions, + de potions). L’intérêt c'est de pouvoir changer d'arme, munition ou tenue selon la situation.
La chasse d'animaux et de machines est absolument obligatoire pour obtenir des améliorations. Parfois, il vous faudra persévérer car les loots sont aléatoires (ex: un poisson ne donnera pas forcement une Arrête). Dans les villages/villes, il y a des marchands qui pourront vous aidez à obtenir quelques items manquants utiles à la réalisation de vos améliorations.
Chaque tenues et armes a des qualités différentes allant de blanche, verte, bleue à violet. Violet étant le must.

C'est un monde ouvert, donc a exploré. L’intérêt hormis les quêtes, c'est de dénicher des items spéciaux, des items de collection etc...
Au début du jeu, vous remarquerez que pour pouvoir effectuer un déplacement rapide, cela vous en coûtera un Pack de déplacement rapide et si vous n’en avez pas dans votre inventaire, il vous sera donc impossible de voyager et devrez effectuer le voyage à pied. Par la suite vous pourrez avoir un pack spécial appelé Pack de déplacement rapide doré chez un marchand des Remparts. Toutefois, il faudra avoir rempli quelques conditions au préalable mais après ça vous serez tranquille. Donc je vous conseille de l'acheter. Le jeu propose de chevaucher des machines, mais rien ne vaut un déplacement rapide quand on a une quête à rendre.
De toute façon, la carte est très vaste, progresser à pieds peut s'avéré fastidieux surtout pour compléter un lot de quêtes qui demande plusieurs allers retours. Je n'ai donc pas hésité à déverrouiller un max de feu de camp quand ils étaient proches de moi.
Tout comme l'explo de la Map, je pense que faire les quêtes annexes est utile. Outre la collecte, c'est nécessaire pour obtenir l'Armure Antique qui m'a bien aidé pour les boss de fin. La quête se fera en plusieurs étapes car il faudra mettre la main sur des batteries manquantes qui verrouillent ce Graal. J'ai également pris la Lance de Sylens mais les armes spéciales dorées, je n'ai pas cherché à les avoir.
Enfin, négliger les Creusets serait une erreur fatale car ceux-ci renferment des choses très utiles! Ils permettent de pouvoir pirater de nouvelles machines, de récolter une immense quantité d'expérience ainsi qu'un point de compétence. A cause de ce qu'ils offrent, il y a du level à l'intérieur, du du défis, donc du divertissement.

Horizon zero dawn screen 3
Énormes déception en ce qui concerne les collectibles éparpillés sur la map: tasses, statuettes, fleurs de métal. Car une fois donné aux PNJ concernés, ils vous donneront des babioles complètement inutiles... Je ne vous raconte pas mon immense déception la première fois.

Le niveau de difficulté est constant tant que vous employez des stratégies et la furtivité. Ce sont les grosses meutes qui peuvent être dangereuses si vous attaquez à découvert. Sinon, se sont clairement les très gros et lourds Cracheurs, Ravageurs, Gueules d'orage, Mastodontes et trucs volants les plus chiants du jeu.
Aloy peut être vite débordée, donc se faire des potions est très important, tout comme entretenir sa saccoche de soin. En fait, on se rendra compte qu'il faudra vraiment beaucoup chasser dans ce jeu, car c'est la base de tout, peut être un peu trop.
Le côté le plus fun du jeu en ce qui concerne les tactiques de chasse c'est la possibilité d'utiliser des pièges et le piratage. Rien de plus marrant que de préparer son terrain en posant des câbles partout pour voir ces saloperies se faire électrocuter ou tomber XD. Mon autre passion était de pirater le traînard du groupe pour qu'il aille attaquer ses propres congénères pendant que je tuais furtivement les autres.
Par contre, je peux vous avouez que je n'ai jamais peaufiné Les défis du Chasseur, car ça me gonflais d'être sous pression pour réaliser les objectifs. Et apparemment j'étais assez nulle, pourtant le reste allait bien.
Evidemment, les humains encore de ce monde ne sont pas tous "gentils", c'est particulièrement le cas des camps de bandits. Oh oh, j'adorai ces camps, ça me divertissais parce que des fois je jouer la prudence en m'infiltrant et libérant les alliés pour faire une belle attaque en règle. Et parfois je fonçais dans le tas, tirant et empalant tout ce qui bougeaient. De surcroît c'est un bon gain d'XP.

L'histoire de Horizon Zero Dawn est vraiment intéressante et je crois qu'elle a surgit dans un moment où les jeux qui sortaient n'été que des suites (si biens soit-elles). Ce qui est plaisant c'est qu'on est Aloy et qu'on évolue avec elle. J'étais vraiment prise dans le rite de l’Éclosion et j'avais envie tout autant qu'elle de le réussir. Comment ne rien ressentir lors de la scène tragique quand on sait tout ce que notre personnage a déjà enduré?
L'autre force de l’héroïne c'est qu'elle est juste, curieuse et la technologie n'est pas un frein pour elle. Je l'ai trouvé même trop "bonne" quand on pense que les Nora voulaient la tuer. Eux ils restent encrés dans des traditions, des superstitions alors qu'Aloy avance tout en se préoccupant du futur.

Horizon zero dawn screen 4
Ce qui est très décevant dans HZD se sont les animations faciales sommaires et limitées des personnages! Le syndrome MEA peut être XD mêmes les personnages secondaires très creux y font penser. Les conséquences sont que les émotions que le scénario veut nous faire ressentir tombent à l'eau. Je l'ai déjà dit mais en négatif je dirais que trop de chasse, tue la chasse. 
Aussi, il y a beaucoup, beaucoup trop d'informations expliquaient que dans les holo et je trouve cela dommage car ils sont souvent intéressants. Ces infos auraient dû être incorporées dans le scénario.

Le plus frappant, c'est qu'hormis le style, l’héroïne, la chasse, les machines et le scénario, HZD n'est pas aussi original que ça. Les feux de camps à déplacements rapides, les améliorations, sont très dans le Tomb Raider. L'agilité, les sauts, se parler à soi-même, toujours Tomb Raider et Uncharted.

Par contre, les musiques collent parfaitement au jeu. Enfin, le scénario se termine sur une vraie faim tout en laissant une ouverture à une éventuelle suite, bien que je n'en ressent pas le besoin. Car au final ça deviendra une saga tout comme les Tomb Raider, Uncharted et autre gros bons jeux qu'on aime et qu'on achète quand même.

Horizon zero dawn bilan

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres screenshots, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

lundi 6 août 2018

[FILM] BREF, j'ai vu Skyscraper

Bref, j'ai vu Skyscraper avec Dwayne Johnson juste pour palier une après-midi de canicule en famille. Sortie en juillet 2018 c'est un film ultra abusé bien américain.

Tu es estropié?
Tu as du Chatterton?
Et bien tu peux sauter d'une grue et escalader une tour.
Conclusion: si t'as du ruban adhésif, t'as le pouvoir!

MA NOTE: 05/20



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres.
Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres.
Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Ce sont mes propres textes, merci de ne pas me copier sans mon accord. Je reste à
disposition pour toutes demandes, donc contactez moi au lieu de me plagier.