samedi 9 juin 2018

[FILM] MUGEN NO JUUNIN: BLADE OF THE IMMORTAL Pt.2/3

Si vous avez lu la partie 1 de mon dossier sur Mugen no juunin, alias Blade of the immortal ou L'Habitant de l'Infini chez nous, vous savez que le manga papier et mon manga préféré. Donc, quand l'adaptation d'un film live avait été annoncé j'avais comme on dit en langage sale lol "bandé" (si si, une fille bande aussi lol). Mais en plus, le film serait signé par Takashi Miike! Le film est sortie sous le titre Blade of the Immortal en 2017 chez Netflix.

J'ai donc visionné les 2h20 de ce film... c'est une horreur. Oui, le film est très mauvais, ça a été un supplice du début à la fin. Je suis hyper en phase avec le mot "adaptation", ça, c'est vraiment quelque chose que je tiens depuis longtemps et qui je pense se voit depuis l'ouverture de mon blog. Mais là, non seulement il y a d’adaptation que les noms, la trame de fond avec la vengeance et l'immortalité mais en plus c'est de l'expéditif de scénario au rabais. Ça fait très maigre pour un manga  grand format ultra riche et complet de 30 tomes!!! En même temps, quand tu vois le carnage avec Death Note, je ne sais pas pourquoi je m'attendais à quelque chose de bien.

J'ai lu tellement d'inepties sur Internet comme quoi le film était bon. Bon? Sérieusement? Bon en quoi? Parce que l'image est belle, parce que c'est bien joué et parce que c'est violent? Et bien excusez moi mais ça n'en fait pas un bon film. C'est d'un creux infini! Les personnages arrivent comme des cheveux sur la soupe. A aucun moment on ne sait qui/quoi/pourquoi. De plus, il n'y a absolument aucune information de temps alors que bordel, c'est une quête tant pour Lin/Manji, Anotsu/le Ittoryu, Le Gouvernement etc etc.... Là ça s’enchaîne de manière dégueulasse, tout devient prétexte à combattre avec rien d'autre en fond.
La force de Mugen no Juunin se sont ses personnages ultra travaillés et charismatiques, tant les rôles principaux que tous les rôles secondaires. Chacun devient à un moment ami ou ennemi, semant la confusion chez le lecteur et les personnages eux-mêmes. Dans ce film, il n'y a absolument rien de tout cela, tout passe à la trappe. Magatsu est censé être le plus grand ami d'Anotsu, ici c'est juste un gars qui croisera la route de Manji. Maki est la femme que Anotsu aime et dont Maki est lié pour toujours. Ici elle va crever en servant de bouclier sans rien d'autre. Hors, Anotsu est tout pour Maki, la scène où elle meurt dans le manga est très intense. C'est lamentable. Je ne vous parle même pas de la relation Lin/Anotsu qui n'existe même pas ici.

Habaki est un stratège, un gros pourri du gouvernement à la solde de son Shogun adoré. Ici, vous n'en saurez rien, c'est juste un mec qui veut la peau d'Antosu... Il a un certain charisme de "méchant", à une fille qui fera tout pour lui, il avait le Muganryu composé notamment de Hyakurin et Giichi. A aucun moment vous n'avez d'infos sur les différentes organisations. Mais bordel, comment on peut dégager tout ca?!
Même les membres du Ittoryu comprenaient des personnages phares très bien traités et imposants comme Doa et Isaku. Là t'as toujours rien de rien. Je ne vais même pas tout dire, tellement ca m'énerve.

Ensuite, que le film ne soit pas censuré niveau sang, membres qui volent etc, ok. Encore que c'est certainement pour faire du public. Mais pourquoi censuré la relation Lin et Manji? Elle est attirée par lui, aura quelques contacts (baiser sur la bouche, masturbation, corps qui se touchent ....), là on ne sait rien du tout. Lin évolue, elle sera de moins en moins la gamine idiote demandant l'aide de Manji. 
Là ce n'est qu'une pauvre gamine inutile qui colle un tueur. A la scène finale il lui dit qu'il restera avec elle jusqu'à sa mort!!! Pardon? Vous avez au moins connaissance de la fin du manga, vous l'avez lu? Moi je ne crois pas. Car l'aboutissement du manga est TOTALEMENT différent.
Je n'ai même plus envie de rien dire. Ce n'est pas Blade of the Immortal, c'est juste un film d'un gars immortel qui protège une gamine en découpant des mecs sur la route qui mène au comme par hasard à Anotsu. Le tout joliment empaqueté par Takashi Miike. Ah si, au moins les costumes et les coiffures sont fidèles.
Si vous vouliez la même profondeur scénaristique, la même profondeur esthétique (y'a aucun décors dans le film mdr), et les mêmes dialogues philosophiques que dans le manga, ne regardez pas ce film. Je vous fais vraiment gagner 2h20 de votre temps.

Ne ratez pas ma 3ème et dernière partie qui concerne la série animé. XoXo
MA NOTE: 05/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire